Maroc: L'AI exige du Maroc l'abandon des poursuites injustifiées contre Ibrahim Amrikli

- L'organisation Amnesty international a exigé, pour la seconde fois en moins d'un mois, des autorités d'occupation marocaines l'abandon immédiat des poursuites "injustifiées" à l'encontre du journaliste Ibrahim Amrikli.

"Les autorités marocaines doivent immédiatement abandonner les poursuites injustifiées lancées contre le journaliste citoyen Ibrahim Amrikli", a souligné l'Organisation dans un communiqué, estimant que "les circonstances de l'arrestation d'Ibrahim Amrikli, de son interrogatoire et de sa mise en accusation semblent indiquer qu'il a été pris pour cible en raison de son travail de de journaliste engagé et de militant en faveur des droits humains".

Membre de la Fondation Nushatta créée en 2013, une organisation de jeunesse sahraouie qui effectue un suivi de la situation des droits humains dans le Sahara Occidental, Ibrahim Amrikli a couvert des manifestations et a également travaillé sur des documentaires, tels qu'un reportage consacré à la mine de phosphate Bou Craa, dans le Sahara Occidental, a rappelé Amnesty International.

Lors de sa 1er audience tenue le 7 septembre, le tribunal de première instance d'El-Ayoun a décidé de renvoyer le procès au 28 du même mois, soit lundi prochain.

Amnesty a indiqué qu'Ibrahim a été arrêté par quatre policiers dans la ville d'El-Ayoun occupée, qui l'ont conduit de force à monter dans un véhicule de police, sous prétexte d'avoir violé l'état d'urgence imposé du fait de la propagation du "Coronavirus".

Le rapport d'Amnesty International a également évoqué le cas d'arrestation du journaliste sahraoui Essabi Yahdih, fondateur de l'organe médiatique Algargarat, le 1 juillet 2020 dans la ville d'El-Ayoun occupée, affirmant que qu'il avait lui aussi arrêté en raison de ses activités médiatiques.

L'occupant marocain se livre, de façon systématique, à divers types d'harcèlement à l'encontre de journalistes sahraouis, impose un blocus sur toute la région et interdit même aux délégations de s'y rendre.

A La Une: Maroc

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.