Egypte: Le pays soutient les efforts du renforcement de la coopération Sud-Sud

Le ministre des Affaires étrangères (AE), Sameh Choukry, a affirmé, samedi, le soutien de l'Egypte aux efforts du renforcement de la coopération Sud-Sud, soulignant l'engagement de l'Egypte à soutenir tous les efforts visant à établir de nouveaux partenariats qui renforcent la coopération Sud-Sud en tant qu'outil essentiel pour la mise en oeuvre de l'Agenda des Nations Unies 2030 et l'Agenda de l'Union africaine 2063.

M. Choukry a tenu ces propos lors de sa participation à la réunion de haut niveau sur la coopération Sud-Sud et l'éradication de la pauvreté, qui s'est tenue via visioconférence, en marge de la 75e session de l'Assemblée générale des Nations Unies.

M. Choukry a souligné, lors de son allocution, que la coopération Sud-Sud représentait un modèle réussi de diplomatie multilatérale, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ahmed Hafez.

M. Hafez a signalé que M. Choukry tenait à clarifier les leçons tirées de l'expérience de l'Agence égyptienne de partenariat pour le développement (AEPD), qui représente l'outil du gouvernement égyptien dans la coopération Sud-Sud depuis sa création en 2014.

Il a souligné qu'une approche globale de la coopération Sud-Sud doit être adoptée comme catalyseur de l'élimination de la pauvreté et la nécessité de renforcer la participation du secteur privé, des institutions financières privées, des sociétés civiles et académiques et de fournir des moyens durables d'allègement de la dette et de fournir le financement nécessaire aux pays en développement, notamment en Afrique.

M. Hafez a indiqué que le ministre des AE avait affirmé que l'Egypte tenait à soutenir toutes les interactions aux niveaux national, régional et international visant à éradiquer la pauvreté, dont l'Initiative de la Ceinture et de la Route (ICR), qui représente une contribution précieuse à cet égard.

A La Une: Egypte

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.