Algérie: L'exploitation artisanale de l'or dans le Sud, une valeur ajoutée à l'économie

Illizi — Le ministre des Mines, Mohamed Arkab, a affirmé dimanche à Illizi, que le lancement du projet d'exploitation minière artisanale de l'or dans le Grand Sud constituait une "valeur ajoutée" pour le développement et la diversification de l'Economie nationale.

"La relance de l'activité minière dans le Grand Sud, qui constitue une valeur ajoutée pour l'économie, entre dans le cadre de l'orientation du Gouvernement vers la diversification de l'économie nationale, à travers la mise en place d'un cadre juridique et réglementaire donnant la possibilité aux jeunes d'une exploitation artisanale de l'or, en vertu d'autorisations qui leur seront accordées avec des conditions précises et des facilitations dans leur octroi, et permettant aussi de mettre fin à l'exploitation anarchique des métaux et leur contrebande", a précisé le ministre des Mines.

Le ministre des Mines est accompagné des ministres de l'Environnement et de la Formation et l'Enseignement professionnels, Nassira Benharrats et Hoyam Benfriha respectivement, du ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des micro-entreprises, Nassim Diafat, et du conseiller auprès du président de la République, chargé du mouvement associatif et de la communauté à l'étranger, Nazih Berramdane.

Plusieurs sites ont été identifiés dans la région de Djanet pour l'activité d'exploitation minière artisane de l'or par les jeunes de la région, qui vont bénéficier de l'encadrement, la formation et l'accompagnement dans le domaine, sous la supervision de spécialistes de l'Agence nationale pour la transformation de l'or et de l'Agence du service géologique en Algérie, a soutenu M. Arkab.

La ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels a assuré, pour sa part, de l'accompagnement par son secteur de cet important projet prévu pour une exploitation optimale de l'or dans la région, à la faveur d'une formation spécialisée des jeunes désireux de monter une entreprise dans le domaine de l'exploration minière.

Hoyam Benfriha a ajouté, dans ce contexte, l'ouverture prochaine par le secteur dans la wilaya d'Illizi de spécialités de formation en rapport avec l'exploitation artisanale de l'or, sous la supervision d'un encadrement spécialisé et hautement qualifié.

Le ministre des Mines, Mohamed Arkab, et la délégation qui l'accompagne, tiendront en fin d'après-midi une rencontre avec les jeunes de la wilaya déléguée de Djanet (420 km Sud d'Illizi) pour présenter le projet d'exploitation minière artisanale de l'or dans la région, le cadre juridique et réglementaire le régissant, et les modalités de bénéfice des autorisations permettant aux jeunes d'exercer cette activité professionnelle dans un cadre organisé et efficient.

Huit périmètres ont été identifiés dans la wilaya d'Illizi pour l'exploitation minière artisanale de l'or dans les sites de Tiririne et Akendouker, dont les dossiers ont été étudiés par les services techniques de la wilaya qui ont donné leur aval pour leur exploitation, selon les explications fournies lors de la visite.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.