Sénégal: Médina Baye - Ansarou Dine renouvelle ses engagements au nouveau Khalife

Kaolack — Les membres de la Jamihatou Ansaroudine, association regroupant à travers le monde des fidèles de Cheikh Al Islam El Hadj Ibrahima Niass ont réitéré leur volonté de se mettre au service de la paix et du développement.

Cette volonté a été manifestée lors d'une rencontre au cours de laquelle les membres de cette association ont renouvelé leur allégeance au nouveau Khalife Serigne Mahi Niass dont ils sollicité les prières pour la réussite du programme triennal d'actions et d'investissements mis en place.

Le premier objectif de cette association, selon le président de la commission planification et investissements, Amadou Samb, est de réunir les disciples de Cheikh Ibrahim Niasse pour les organiser et les mettre au service de la paix et du développement au sein de la umma islamique.

Selon lui, "le deuxième objectif est un axe davantage culturel qui consiste à gérer les évènements +gamou , ziar+ mais également à s'investir dans l'éducation, la diffusion du savoir".

Il a évoqué l'organisation du "Prix Cheikh Ibrahim Niasse pour la paix" et la Conférence internationale dont ils préparent la deuxième édition.

La Jamihatou Ansarou Dine nourrit également des ambitions de doter la communauté des fidèles de Baye Nias d'infrastructures afin de lui permettre davantage se mettre au service de l'éducation, de la santé et de toutes les activités culturelles, a dit M. Samb.

Pour cette année, déplore-t-il, la pandémie de la Covid-19 a empêché à l'association de dérouler son programme.

Le Khalife Serigne Mahi Niass leur a renouvelé son soutien qui, dit-il, ne leur a "jamais fait défaut" même quand "il était dans une autre position".

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.