Congo-Kinshasa: 3 octobre 2020 - Le MSC de Laurent Batumona en meeting de vérité au stade vélodrome de Kintambo

A la faveur d'une matinée politique sur la reprise des activités politiques, après un long moment de silence imposé par l'impitoyable Covid-19, le bureau politique du MSC a annoncé l'organisation d'un grand meeting de vérité sur la situation politique, économique et sociale de l'heure en Rdc.

Prévu pour le 3 octobre prochain, ledit rassemblement aura lieu au Stade vélodrome de Kintambo à partir de 10 heures. Toute la vérité sera connue sur la coalition FCC-CACH qui sembler s'accommode dans une partie de cache-cacheet sur la santé politique du MSC. Sur le terrain, un travail de titan est abattu sur le plan de l'implantation du parti cher à l'élu de la Funa. Toutes les provinces signalent des statistiques satisfaisantes sur le plan de l'adhésion au MSC.

Cet appel du Mouvement de Solidarité pour le Changement (MSC) se veut un rassemblement historique. Dire la vérité au peuple congolais sur des contre-vérités distillées dans l'opinion congolaise est le leitmotiv de ce meeting populaire.

Le MSC de l'Honorable Batumona se tient comme une lampe sur le chandelier pour montrer la voie à suivre dans la marche du pays qui, selon lui,exprime le bien-fondé de soutenir et accompagner le Chef de l'Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, dans la mise en place de sa vision, et cela, pour poser les bases d'un véritable Etat de droit en RDC et sur sa voie vers l'émergente et la stabilité. Par ailleurs, il s'agira, également, d'inviter les Congolais à s'unir autour de cette vision de sa lutte contre les antivaleurs, la corruption, le terrorisme, l'insécurité et surtout, pour baliser le chemin pour le deuxième mandat de Félix Tshisekedi Tshilombo.

L'objectif de ce meeting est de dire la vérité au Peuple congolais sur les sujets qui fait couler encre et salive et pour soutenir l'armée congolaise engagée dans plusieurs fronts à l'Est de la RDC.

Ce rassemblement se tiendra quelques jours après l'ouverture de la session budgétaire pour l'exercice de 2021 que d'aucuns ont appelé de tous les dangers par rapport aux enjeux de l'heure. Notamment, la démarche qui vise à combler le vide institutionnel essentiellement le cas des deux Juges de la Cour de Cassation qui ont refusé de prêter serment et de rentrer en fonction ; la problématique de trois propositions de Loi des députés nationaux Minaku et Sakata... Le MSC tient à éclairer la lanterne des Congolais sur les sombres propositions de Loi. Il ne s'abstiendra pas d'évoquer la ténébreuse voie empruntée par les confessions religieuses pour le choix du Président de la Commission électorale nationale indépendante.

Insécurité, terrorisme, tensions communautaires, urgences sociales, seront élucidé pour ce premier meeting populaire de vérité du MSC de l'Honorable Laurent Batumona depuis l'élection du Président de la République, en décembre 2018. Le MSC veut apparaître lucide sur les difficultés qui menacent la vision du Chef de l'Etat qui vise la stabilité de la RDC, le rétablissement de la justice et est déterminé à annoncer comment y remédier en barrant la route aux antivaleurs.

Le MSC est concerné à l'extrême par les tragédies qui ensanglantent l'Est, le Sud, le Nord et même l'Ouest de la RDC. Le tacticien Honorable Batumona, qui connaît tout d'une politique d'alliance, qu'il pratique depuis trois législatures, va absolument dénoncer et démontrer ensemble avec la majorité populaire comment désamorcer tous les pièges parsemés dans la marche de l'Etat de droit en RDC.

Rappelons que le Mouvement de Solidarité pour le Changement regroupe en son sein des organisations de la société civile, groupements de partis politiques et associations.

Rendez-vous est pris au Stade vélodrome le 3 octobre 2020 pour en savoir un peu plus sur ce qui se trame et les perceptives du Mouvement de Solidarité pour Changement.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.