Congo-Kinshasa: Intrusion des insurgés à Lubumbashi - Ilunga Ilunkamba insiste pour que toutes les responsabilités soient établies

Des insurgés munis d'armes de guerre se sont attaqués, dans la nuit du vendredi 25 à samedi 26 septembre 2020, à quelques points névralgiques de la ville de Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga, en utilisant des femmes ainsi que des enfants comme boucliers humains.

Cette triste situation qui a fait des victimes au passage, a été examinée samedi dernier par les Responsables des Services de Sécurité ainsi que quelques membres du Gouvernement Central concernés, réunis autour du Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba.

Selon le compte rendu de la réunion fait par le Vice-premier Ministre en charge de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières, Gilbert Kankonde, le bilan de ces événements de Lubumbashi perpétrés par des hommes armés à la place Moïse Tshombe et à la RTNC Haut-Katanga, fait état de 16 morts, 13 Capturés et 7 armes de guerre récupérées du côté des insurgés. Et du côté des Forces de l'ordre, l'on dénombre 3 morts dont un militaire et deux policiers et 7 blessés.

Le Ministre de l'Intérieur note qu'à l'intrusion de ces révoltés, «les forces de l'ordre auxquelles il est rendu un hommage appuyé, ont aussitôt réagi pour déloger ces insurgés et les poursuivre jusque dans leur dernier retranchement».

Au cours de cette réunion sécuritaire convoquée de toute urgence, le chef du gouvernement a fermement condamné ces actes infâmes et a instruit les services compétents à renforcer la sécurité des biens et des personnes de manière à prévenir la répétition de tels actes. Ilunga Ilunkamba Sylvestre a insisté, au cours de cette réunion, pour que toutes les responsabilités soient établies, et que la Justice soit appliquée sans faille à l'égard des Auteurs, co-Auteurs et Complices de ces actes. Il a également saisi l'occasion pour présenter, au nom du Chef de l'Etat et du Gouvernement, les Condoléances les plus attristées aux familles éprouvées.

Notons que parmi les membres du gouvernement présents à cette séance de travail, il y a lieu de citer outre le Vice-Premier Ministre en charge de l'intérieur et Sécurité, le Ministre d'Etat de la Communication et des Médias, Porte-Parole du Gouvernement, le Ministre Près le Président de la République, la Ministre Près le Premier Ministre, la Ministre Délégué à la Défense Nationale ainsi que la Vice-Ministre de la Justice et Garde des Sceaux.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.