Cote d'Ivoire: Désobéissance civile/Ezaley aux militants de l'opposition - «Vous attendez le mot d'ordre ! ça ne saurait tarder»

L'étape de Port-Bouët du meeting éclaté de l'opposition ivoirienne du samedi 26 septembre 2020 à travers le District d'Abidjan en protestation contre la candidature d'Alassane Ouattara à la présidentielle du 31 octobre, a eu lieu au stade de "Terre rouge" sis à Gonzague ville, en présence de plusieurs cadres dont Georges Philippe Ézaley, ancien maire de Grand Bassam et vice-président du Pdci-Rda, d'Aby Raoul et d'Emmou Sylvestre, respectivement maire de Marcory et de Port-Bouët.

Georges Philippe Ézaley a indiqué que ce meeting est un entraînement pour l'opposition et que Abidjan Sud est au-delà de cet entraînement.

« Je sens que vous attendez le mot d'ordre. Ça ne saurait tarder», a-t-il lancé à l'endroit des militants et sympathisants Pdci-Rda, Fpi, Gps, Lider, Cojep, Uds venus écouter le mot d'ordre de leurs différents responsables politiques.

Sont également intervenus à cette rencontre, Emmou Sylvestre, en sa qualité de président du comité d'organisation et Anzian Pacôme de Générations et peuples solidaires (Gps), Elvis Dimi du Congrès panafricain pour la justice et l'égalité des peuples (Cojep).

Leurs messages se sont résumés à la dissolution de la Commission électorale indépendante (Cei), du Conseil constitutionnel, de l'audit de la liste électorale, de la libération des prisonniers politiques et du retour des exilés politiques.

Le tout couronné par le rejet de la candidature d'Alassane Ouattara, jugée non conforme selon eux, aux dispositions de la loi fondamentale de Côte d'Ivoire.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.