Madagascar: Assurance Aro - Bientôt des nouveaux produits adaptés au développement économique

Leader du secteur de l'assurance à Madagascar depuis plus de 45 ans, ARO est un partenaire du développement qui accompagne les entreprises et les particuliers dans leurs activités, les protège contre les aléas de la vie. Ses projets soutiennent l'économie du pays.

Adoptée par les deux Chambres du parlement, la nouvelle loi sur les assurances n'attend plus que son décret d'application pour être effective. Les compagnies d'assurance se préparent déjà pour s'adapter à la nouvelle législation résolument tournée vers le développement.

Assurance indicielle

A l'instar de Aro qui mettra bientôt sur le marché de nouveaux produits qui vont dans l'esprit de développement prévu par cette nouvelle loi. On peut citer, entre autres produits spécifiques, l'assurance scolaire, et surtout l'assurance indicielle. Si les deux premières sont des classiques, par contre l'assurance indicielle est une nouveauté. Il s'agit d'un nouveau type d'assurance qui se développe pour permettre aux agriculteurs de mieux faire face aux aléas du changement climatique. Contrairement à l'assurance agricole traditionnelle qui définit son tarif en fonction de la probabilité de sinistre, sur la base du rendement de l'année précédente, l'assurance indicielle utilise des indices météorologiques, telles que l'humidité, la pluviométrie , la température, et la collecte des données satellitaires pour anticiper et gérer le risque. Cet outil innovant qui a l'avantage d'être plus abordable pour les agriculteurs est actuellement développé grâce au projet d'adaptation des chaînes de valeurs agricoles au changement climatique par le Ministère de l'Agriculture et de l'Elevage sur financement de la coopération allemande. Aro dont l'Etat est actionnaire majoritaire, est bien évidemment partie prenante dans ce projet de développement très utile pour l'économie malgache basée encore et toujours sur le secteur agricole.

Nouvelle vision

C'est justement dans cet esprit d'efficacité et de développement que le tout nouveau Directeur général de l'assurance Aro entend mener la compagnie. Nommée au mois de mai dernier par le Conseil d'Administration sur la base d'un appel à candidature, la jeune Lantonirina Andrianary, première femme à occuper ce poste, est le genre d'un manager qui a l'assurance dans la peau. Ancienne de la maison, pour y avoir occupé auparavant un poste de cadre dans le département technique, elle a été choisie parmi 45 candidats. Elle entend appliquer une nouvelle vision au sein de la compagnie. Lantonirina Andrianary qui avait également un poste à l'extérieur est revenue pour répondre à ce qu'elle appelle «l'appel du pays » est disposée à mettre ses compétences au service de la compagnie Aro. Son premier chantier qui est déjà en cours est la modernisation de Aro qui est déjà certifiée ISO 900-2015. « J'ai pris ma fonction en pleine période de confinement et malgré les contraintes, nous en avons profité pour démarrer le processus de digitalisation », déclare celle qui veut faire de Aro une compagnie d'assurance visionnaire. Une vision moderne contenue dans un plan d'action en 12 points, et dont le principal objectif est de faire de Aro, non seulement un assureur fiable, efficace et de confiance, mais également un partenaire pour tous les clients qui vont bénéficier d'un programme de fidélisation.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.