Madagascar: Affaire kidnaping - Deux complices de Lama recouvrent la liberté

Cette histoire pose de problème dont la réponse reposerait au niveau de la Justice. Deux complices du célèbre cerveau et auteur de plusieurs actes d'enlèvements des ressortissants Karana sont actuellement en liberté alors qu'ils devraient être en prison.

Ce fait étonne les observateurs des affaires judiciaires et au courant des dossiers relatifs à ces deux individus. Ces derniers qui ont été arrêtés en avril et mis sous mandat de dépôt depuis ce mois après avoir été dénoncés par Lama lors de son enquête. Ce dernier qui était déjà mis hors d'état de nuire en Avril. Les éléments des forces de l'ordre chargés de son enquête étaient obligés de tirer sur lui quand il avait tenté de s'évader lors de sa détention à la brigade de recherche criminelle à Fiadanana, rappelons-le.

Lama qui était recherché depuis des années et a été appréhendé en avril dernier. Arrêté, il a dénoncé ses complices dont les deux personnes susmentionnées. Ces individus, à savoir Radonarivo Zo Mihanta et Andrianjatovo Parrany Michel , sont reconnus être impliqués dans plusieurs actes de kidnappings surtout durant l'année 2018 dont ceux d'Ivandry, de Soavimasoandro. Et d'Ilafy. La question se pose alors sur le motif de leur libération après avoir séjourné si peu de temps en prison.

Ce sont tous des criminels et leur culpabilité a été prouvée lors de leur passage devant les juges d'instruction qui les ont placés sous mandat de dépôt. Ces présumés kidnappeurs ont été mis en liberté provisoire depuis le 7 septembre 2020.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.