Burkina Faso: Monde rural - Une vingtaine d'acteurs honorés

27 Septembre 2020

L'Association pour le développement du monde rural(ADMR) a organisé, le samedi 26 septembre 2020 à Ouagadougou, une cérémonie de récompense dénommée : « La nuit des trophées du monde rural ».

L'Association pour le développement du monde rural(ADMR) a déroulé le tapis rouge pour « glorifier » des acteurs du monde rural qui forcent l'admiration dans divers secteurs activités.

Lors de « La nuit des trophées du monde rural », leurs mérites ont été reconnus, lors d'une soirée à eux dédiée dans la salle des banquets de Ouaga 2000, le samedi 26 septembre 2020 par l'Association pour le développement du monde rural (ADMR).

Ainsi, des récompenses ont été attribuées aux hommes et femmes qui se sont montrés excellents dans la production et la transformation des produits de l'agriculture, de l'élevage et de la cueillette.

Dans la catégorie « meilleure productrice dans le domaine de l'agriculture », c'est Me Antoinette Ouédraogo qui a vu ses efforts magnifiés.

Passionnée des activités agricoles, Me Ouédraogo s'est installée à Bassiyam en 1996, où elle exploite une superficie de 13 ha. Avocate au barreau, elle se donne aussi du temps pour des activités champêtres.

Dans sa ferme, on y trouve des bovins, des ovins, de la volaille, un champ de maïs, une rizière. Selon le jury, Me Antoinette Ouédraogo donne l'exemple depuis la périphérie sud de Ouagadougou, d'un Burkina Faso qui peut nourrir sa population à partir de sa terre.

« C'est un honneur, une joie immense pour moi de recevoir un trophée qui magnifie la femme qui travaille la terre », s'est réjouie Me Ouédraogo. « La nuit des trophées du monde rural », est une recommandation de la 4e édition de la Foire internationale agro-sylvo-pastorale de Komsilga (FIKOM) 2018.

Placée sous le haut patronage du président du Faso, Roch Kaboré et sous la co-présidence des ministres en charge de l'agriculture, Salifou Ouédraogo, et du ministre en charge des ressources animales, Sommanogo Koutou, près d'une vingtaine d'acteurs ont été primés. Ils ont reçu chacun, un trophée et une enveloppe financière.

« La nuit des trophées du monde rural », cette initative de l'ADMR vise à valoriser les acteurs du monde rural, à offrir une tribune de promotion des partenaires du monde rural, à mettre sur orbite les acquis engrangés par l'Etat et ses partenaires dans sa lutte inlassable pour l'épanouissement du monde rural.

Ces braves productrices et producteurs, qui nourrissent les citadins dans un contexte de changement climatique marqué par des inondations, des sècheresses, des vents violents, des incendies, des chenilles légionnaires... aggravé par la crise sanitaire de la COVID-19, méritent d'être valorisés, a affirmé le secrétaire exécutif de l'ADMR, Jean Victor Ouédraogo.

Car, a-t-il dit, ce sont sur les producteurs du monde rural que se fonde l'espoir d'atteindre l'autosuffisance alimentaire et l'ambition d'industrialisation du pays des Hommes intègres. « Notre salut réside dans l'amplification de la production agricole.

Le monde rural est le poumon de la croissance économique et mieux, la route du développement passe par le développement du monde rural.

Ce sont les producteurs qui nourrissent tout le Burkina Faso et contribuent pour 90% au développement du pays », a insisté Jean Victor Ouédraogo.

C'est pourquoi, depuis des années se tient la FIKOM pour contribuer à la valorisation du monde rural, a-t-il dit. La 4e vice-présidente de l'Assemblée nationale (AN), Elise Thiombiano, représentant le président de l'AN a félicité les acteurs du monde rural.

Soutenir les acteurs

... ont salué les efforts des lauréats.

Elle a expliqué que dans la vision du président Kaboré, le monde rural occupe une place très importante.

C'est à ce titre, qu'au niveau de l'AN, les élus nationaux œuvrent pour trouver des pistes pour rendre meilleures les exploitations qui relèvent du monde rural, mais aussi pour accompagner l'agropastoralisme.

Lauréat du prix du meilleur investisseur dans le monde rural, Bassiaka Dao, s'est dit heureux que le travail quotidien des acteurs qui contribuent au développement du pays soit reconnu. « Je félicite les initiateurs du prix », a-t-il dit.

Le représentant du jury, Adama Tega a rappelé que les lauréats ont été désignés selon des critères bien définis.

L'activité constitue la principale source de revenus de l'acteur, les paquets technologiques sont bien appliqués, la préservation des ressources naturelles est effective, des rendements significatifs et croissants obtenus ont été les critères de désignation des producteurs et transformateurs agro-sylvo-pastoraux primés.

Pour les acteurs d'appui au monde rural, ils ont été distingués sur la base de la pertinence et l'efficacité de l'appui apporté aux producteurs/ transformateurs, le niveau d'implication des bénéficiaires dans la mise en place, le suivi et l'évaluation des activités d'appui, la durabilité des résultats obtenus et le processus d'autonomisation des bénéficiaires.

Enfin, pour les organisations de producteurs/ transformateurs, le niveau d'organisation et de fonctionnement de la coopérative, le niveau de participation et la prise en compte des intérêts des membres, la capacité de mobilisation et de gestion des ressources ont été considérés.

Le jury de « La nuit des trophées du monde rural », a recommandé que pour les éditions à venir des prix spéciaux soient attribués aux acteurs qui, dans des zones particulièrement difficiles, ont pu réaliser et maintenir fonctionnelles des activités de production ou de transformation agro-sylvo-pastorales.

Le comité d'organisation a promis de prendre ces recommandations en compte pour une meilleure organisation des prochaines éditions.

Palmarès de « La nuit des trophées des acteurs du monde rural »

1-Récompense individuelle

* Meilleure productrice dans le domaine de l'agriculture: Me Antoinette OUEDRAOGO.

* Meilleure productrice dans le domaine de l'élevage: Bayili née Kanzié Florentine

* Meilleur producteur dans le domaine de l'agriculture: Raphael Konvolbo

* Meilleur producteur dans le domaine de l'élevage: Alphonse Tanga

2-Récompenses collectives

* Meilleur groupement féminin dans le domaine de l'agriculture: coopérative simplifiée Wendwaoga des étuveuses de riz de Mogtédo.

* Meilleur groupement masculin dans le domaine de l'agriculture: groupement des maraichers de Koubri.

* Meilleur groupement masculin dans le domaine de l'élevage: Coopérative Balo Nafa de Dédoudougou dans la Boucle du Mouhoun

3-Récompense des acteurs d'appui au développement du monde rural

* Meilleur investisseur dans le monde rural: Bassiaka DAO

* Meilleure ONG d'appui au monde rural: OXFAM

4-Récompense des régions grandes productrices agricoles et animales

* Première région dans la production céréalière: Boucle du Mouhoun

* Première région dans la production animale: Sahel

* Prix spéciaux

Personnalités politique, économique, religieuse, coutumière ou une organisation de la société civile ayant impacté positivement les changements dans le monde rural.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.