Cote d'Ivoire: 7è congrès ordinaire de la LIDHO - Neth Willy Alexandre élu président du bureau exécutif national

27 Septembre 2020

Le 7e congrès ordinaire de la Ligue ivoirienne des droits de l'homme (LIDHO) qui avait pour thème: «Droits de l'homme et élections apaisées» s'est tenu, du vendredi 25 septembre au dimanche 27 septembre 2020, au Centre Sainte Thérèse de l'enfant Jésus au sein du Petit séminaire de Bingerville.

Au cours de ces assises, Neth Willy Alexandre a été élu président du bureau exécutif national de la Lidho, pour un mandat de trois ans. Il succède à ce poste, Kouamé Adjoumani Pierre, promu membre permanent de la Commission électorale indépendante (Cei).

La présidente du Conseil national des droits de l'homme (CNDH), Namizata Sangaré, marraine de la cérémonie, s'est félicitée du choix porté sur sa personne. Avant de rappeler les différentes batailles menées par cette organisation.

«La Lidho a dû ainsi renforcer son mandat, en se disposant par ailleurs à œuvrer au renforcement de la démocratie tant sur le plan national qu'international », dit-elle, soulignant que la Lidho s'est postée à l'avant-garde de la lutte pour les libertés démocratiques et plus spécifiquement pour l'avènement du multipartisme en Côte d'Ivoire.

Cependant, Mme Namizata Sangaré a exhorté la Lidho à davantage de professionnalisme et au renforcement des capacités du capital humain.

La ligue ivoirienne des droits de l'homme a, à l'issue de son 7è congrès, exhorté le gouvernement à garantir l'exercice de la liberté de manifester et le droit à la protection de tous les citoyens contre toutes formes de violences; à engager un dialogue constructif avec les partis politiques et les forces vives de la nation afin de créer les conditions d'une élection présidentielle apaisée inclusive et transparente.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.