Cote d'Ivoire: Communication - Le ministère promet d'améliorer les programmes pour les sourds et malentendants

L'Union des communicateurs pour le handicap (Uch) a organisé le mercredi 23 septembre 2020 au siège du Conseil national des droits de l'homme à Abidjan-Cocody-Vallons sa conférence- débat bimensuelle autour du thème « la communication est un droit »

À cette occasion, Kakou Fonou N'guessan Rosine épouse Ano, représentante du ministre de la Communication et des Médias a salué l'engagement et la mobilisation des hommes de médias aux côtés des personnes handicapées.

« Il nous revient d'informer et sensibiliser la population ivoirienne au respect des droits des personnes handicapées, en travaillant en étroite collaboration avec les organisations des personnes handicapées.

Elles (personnes handicapées) doivent pouvoir intégrer la société sans difficulté », a-t-elle fait savoir. Poursuivant, elle a promis d'améliorer l'accessibilité des programmes aux personnes sourdes et malentendantes par le développement du sous-titrage ainsi que la traduction en langue des signes d'un journal télévisé à une heure de grande écoute de la Radiotélévision Ivoirienne (Rti).

« À ce titre, les médias doivent être pour eux, des partenaires forts, ils doivent les accompagner dans la lutte pour le respect de leur droit » a-t-elle conclu.

Pour sa part, Cepooh Alain président de l'Uch a indiqué que l'Union des communicateurs pour le handicap a pour objectif de communiquer, afin de changer le regard négatif des autres sur les personnes handicapées.

« Pour parvenir à cette sensibilisation, nous avons décidé de commencer par les hommes de médias , qui jouent un rôle important dans la sensibilisation, la formation et l'information de la population », a-t-il indiqué. Selon lui, beaucoup reste à faire.

« C'est pourquoi, l'Uch propose dans le cadre de la sensibilisation et la communication : l'amélioration de l'accès aux programmes télévisuels, le sous-titrage et les langages de signe lors des débats et des émissions télévisés, la réalisation d'une émission dédiée à la promotion des personne handicapées », propose-t-il.

Serge Monney, président du comité d'organisation de cette cérémonie, a invité les hommes de médias à être leurs partenaires.

Pour lui, Il n'y a pas de journaliste spécialisé sur la question du handicap. « Nous voulons donc avec nos amis-journalistes, informer, communiquer, éduquer, sensibiliser, pour qu'ils soient nos relais auprès des populations», a-t-il appelé.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.