Burkina Faso: Mouvement SENS à Koudougou/Koudbi Koala - « J'adhère corps et âme »

27 Septembre 2020

Le Mouvement SENS a installé, le samedi 26 septembre 2020, sa coordination communale de Koudougou, marquant, de facto, le lancement officiel de ses activités dans la ville.

Le Mouvement SENS est désormais représenté dans la commune de Koudougou. La coordination communale, forte de 12 membres dont quatre femmes et huit hommes, a pris fonction, le samedi 26 septembre 2020, à Koudougou.

Elle est dirigée par Jean Patrice Da. Celui-ci a promis une large participation de la jeunesse et des femmes de la cité du Cavalier rouge au débat politique national, avec le Mouvement SENS.

A un mois et demi des élections, M. Da et ses «camarades» comptent organiser de nombreuses activités, du porte-à-porte, des causeries-débats... afin d'implanter le mouvement dans toute la municipalité.

Pour ce faire, il a reçu le soutien des jeunes et des femmes. « Beaucoup se sont investis dans la politique avec pour souci d'apporter des conditions meilleures aux femmes.

Ils veulent l'émancipation de la femme, mais on lui ferme les portes des instances décisionnelles », a déploré Blandine Ky, membre de la coordination communale. Le Mouvement SENS offre la possibilité à l'autre moitié du ciel d'« agir », a-t-elle estimé.

« Le Mouvement SENS, c'est chacun et chacune de nous », a soutenu Guy Yogo, secrétaire national en charge de l'orientation politique du mouvement.

Pour lui, son organisation promeut « la rupture avec les élites politiques qui ont détruit le pays » pour l'émergence de nouveaux paradigmes et une «refondation à travers la construction d'un nouveau modèle de société enracinée dans nos valeurs ».

Pour réaliser cette vision, le Mouvement SENS bénéficie d'un soutien de taille à Koudougou. En effet, il est parrainé par Koudbi Koala, promoteur des Nuits atypiques de Koudougou (NAK). «J'adhère avec corps et âme à ce mouvement », a-t-il affirmé.

Il a encouragé la population de Koudougou, notamment les jeunes à s'y engager également. M. Koala a justifié son engagement dans ce mouvement par le fait qu'il prône la solidarité, la promotion des valeurs culturelles et morales, l'éducation... et place l'humain au cœur de son action.

Le coordonnateur national du Mouvement SENS, Me Guy Hervé Kam, a salué l'engagement de la population de Koudougou à soutenir sa vision de société pour le Burkina. Avec son Mouvement, les décisions sont prises par et pour les jeunes et les femmes.

Selon Me Kam, ils ne seront plus utilisés comme des haies d'honneur des hommes politiques. Ils seront plutôt invités à tracer eux-mêmes les voies du changement, a-t-il fait noter.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.