Madagascar: Meurtre à La City - Le patron d'une agence de sécurité arrêté

La police criminelle a arrêté un ex-légionnaire français, ayant voix au chapitre dans une grande société de gardiennage. Avec trois de ces agents, il est incriminé pour meurtre.

L'étau se resserre autour d'un ex-légionnaire français et de trois de ses hommes. Vendredi, ce ressortissant étranger, patron d'une société de gardiennage implantée à Madagascar depuis quelques années, a été arrêté par les hommes de la brigade criminelle. Des informations filtrées au compte-goutte, arrachées avec beaucoup de patience et d'insistance auprès de la police nationale révèlent que ce Français a été arrêté avec trois agents de sécurité de sa propre entreprise. Les quatre suspects se retrouvent cloués au pilori pour le meurtre du ressortissant français Danil Radjan, assassiné dans des circonstances qui ont de quoi dépasser l'entendement dans le parking du sous-sol du centre commercial « La City » à Ivandry. Le défunt habitait dans un appartement de l'enceinte. Sa dépouille a été retrouvée sur un escalier.

D'après les premiers constats, il s'agissait de visu d'un meurtre par strangulation, apparemment commis par plusieurs individus. Des traces de coups ont été de surcroît relevées sur son visage et des témoignages révèlent par ailleurs que le défunt avait les mains et les pieds lié. Le crime a été découvert dans la soirée du samedi 19 septembre aux alentours de 19h45 lorsque des faits inhabituels ont mis la puce à l'oreille des personnes de l'entourage du défunt.

Démêlées judiciaires

Alors que le véhicule de ce dernier était garé dans l'enceinte, il n'a pas été aperçu rejoindre son appartement situé dans les niveaux supérieurs. En passant au peigne fin le périmètre, les personnes ayant mené les recherches étaient pétrifiées lorsqu'elles ont découvert le corps. La section III de la brigade criminelle a été saisie de l'enquête. La réquisition et l'analyse des enregistrements des caméras de surveillance installées dans les moindres recoins de l'enceinte se sont avérées payants.

Elles ont fourni des précieux indices pour remonter de fil en aiguille jusqu'aux auteurs du meurtre. Au final, les investigations ont abouti à l'arrestation du boss de cette société de gardiennage et de trois de ses hommes. Des enquêtes de voisinage effectuées ont révélé que des agents de sécurité de cette société de gardiennage sont préposés à la surveillance de plusieurs locaux, bâtiments et dépôt de matériels environnants.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.