Madagascar: Mutinerie à Farafangana - La tête des prisonniers en cavale mise à prix

Aucune nouvelle des fugitifs en cavale dans la prison de Farafangana n'a été annoncée jusqu'à présent. Un mois après la mutinerie qui s'est produite dans cet établissement carcéral, dix sept détenus sont encore en fuite. Tous les dispositifs permettant de faciliter le ratissage dans la région Atsimo Atsinanana et ses environs ont été mis en place.

Afin de renforcer la recherche des fugitifs, une récompense de deux millions d'ariary par prisonnier sera remise à ceux ou celles qui participent à la capture des détenus en cavale. L'annonce a été publiée sur le site du ministère de la Justice, samedi.

La gendarmerie, la police et les militaires contribuent à la capture de ces prisonniers fugitifs à Farafangana. La population locale déjà été avisée sur les précautions à prendre en cas de comportement suspect.

Toutefois, le ministère de la Justice n'a pas publié l'identité des détenus en fuite. Certains observateurs estiment que cette méthode pourrait faciliter l'identification des évadés.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.