Madagascar: Société d'Etat - L'assurance Aro en marche vers la modernisation

La compagnie d'assurance Aro a entamé de nombreux changements durant ces derniers mois avec l'arrivée d'une nouvelle directrice générale. Elle entend renforcer sa position de leader du marché.

Lantonirina Andrianary. C'est un nom qui est désormais à retenir lorsqu'on parle du secteur des assurances à Madagascar. C'est la nouvelle directrice générale de la compagnie Aro qui est arrivée à la tête de ce leader du marché local en mai 2020. Ayant dû faire crise à la crise du coronavirus dès sa prise de fonction, elle a déjà fait parler d'elle malgré le contexte difficile, en opérant des changements en profondeur au sein de l'entreprise. Nouvelle vision, nouveaux produits, digitalisation, Aro est désormais en marche vers la modernisation sur la base d'un programme ambitieux avec des objectifs à très court terme, à court terme, à moyen terme et à long terme.

Digitalisation

« Nous allons renforcer notre position de leader du marché de l'assurance. Aro est, par exemple, un précurseur dans la digitalisation et nous allons attaquer des marchés dans lesquels nos concurrents peuvent avoir des avances sur nous », a déclaré Lantonirina Andrianary lors d'une première rencontre avec la presse.

Malgré son jeune âge apparent, la nouvelle patronne de Aro est loin d'être une novice dans son domaine. Fille d'employés de Aro, elle baigne dans ce milieu depuis sa naissance et a donc naturellement fait des études dans l'assurance, devenue elle-même employée de la compagnie avant de s'envoler pour l'étranger pour des raisons familiales « avant de revenir à Madagascar pour participer aux changements qui s'opèrent dans le pays », déclare-telle avec enthousiasme. Spécialisée dans la gestion des risques ou « risk manager », c'est justement un des domaines dans lesquels elle entend apporter son empreinte dans la modernisation de cette compagnie. «Les risques peuvent être transformés en opportunité et les changements que nous avons opérés, par exemple, n'auraient jamais pu être faits sans ce contexte du coronavirus qui nous a donné l'opportunité de le faire.

La préparation de la relève parmi nos cadres dont beaucoup sont proches de la retraite fait partie de ces changements et je peux vous dire que les jeunes sont prêts », a-t-il affirmé. Lantonirina Andrianary était donc loin d'être une étrangère en arrivant à la tête de Aro. Au contraire, « c'est une femme du sérail », dit-on dans le jargon qui a de grandes ambitions pour l'entreprise qu'elle dirige mais également pour le secteur de l'assurance en générale. Elle est aujourd'hui présidente du CEAM et est fière d'être parmi les quelques femmes d'exception qui dirigent le monde de l'assurance à Madagascar à l'heure actuelle pour ne parler que des directrices générales et secrétaires qui sont à la tête des autres compagnies d'assurance et organisations liées au secteur à l'heure actuelle.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.