Cote d'Ivoire: Projet « vidange plus » - Un partenariat signé pour un service d'assainissement amélioré

28 Septembre 2020

L'entreprise digitale Kamtar qui travaille dans la mobilité urbaine et dans la mise en relation entre transporteurs et professionnels, a signé le 24 septembre, un partenariat avec Population services international (Psi), une organisation mondiale qui œuvre pour l'amélioration du cadre de vie des populations.

Cette coopération a pour objectif d'offrir une vidange sécurisée, saine et accessible aux populations, à travers le projet « vidange plus ».

Financé à hauteur de 8,89 milliards FCfa par l'Usaid, ce projet vient mettre fin aux mauvaises pratiques de vidange en améliorant considérablement le cadre de vie des habitants, explique le directeur général de Kamtar, Delas N'Dri.

Selon le chef de projet Psi, Marcel Etchian, la santé est au cœur de ce projet qui se déroule en trois composantes. A savoir, la facilitation des ménages à la pratique de l'assainissement, la sensibilisation et le partage des connaissances acquises.

A l'en croire, 120 entrepreneurs ont été formés dans le cadre de ce projet entamé depuis 2014 au Bénin et en Côte d'Ivoire.

Né dans l'optique de vulgariser l'accès à un assainissement de base et à une gestion sécurisée des boues de vidange à toutes les couches de la population, « Vidange plus » se caractérise par un service de mise en relation entre vidangeurs professionnels et les ménages via un centre d'appel qui garantit une prestation à des coûts défiant toute concurrence.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.