Algérie: Suppression à compter de 2021 de l'essence super avec plomb

Alger — Le ministère de l'Energie a annoncé lundi, dans un communiqué, la suppression à compter de 2021 de la commercialisation de l'essence super avec plomb au niveau des stations services, précisant que ce carburant est "nuisible à l'environnement".

L'essence super avec plomb ayant l'indice d'octane 92, produite par les raffineries algériennes, "n'est plus produite ou utilisée dans la majorité des pays", a précisé la même source.

Le ministère de l'Energie a assuré également qu'à compter de 2021, deux types d'essence seront commercialisées sur le marché, à savoir l'essence normale et super sans plomb.

"L'essence normale, qui a un indice d'octane entre 86 et 89 est consommée surtout par des véhicules ne nécessitant pas une qualité avec un indice d'octane supérieur. Le marché national peut être approvisionné à 100% par nos raffineries", a fait savoir le communiqué.

Quant à l'essence super sans plomb avec un indice d'octane 95, le ministère a expliqué que "nous ne produisons pas assez", mais l'Algérie "a besoin en ce moment d'importer des volumes de compensation". L'arrêt de son importation sera compensé sur le marché national par le traitement et la reformulation de l'essence super avec plomb, a tenu à souligner encore le ministère.

Font partie de ces volumes consommés, des importations qui ont atteint 578.000 tonnes d'essence super sans plomb, et 913.000 tonnes de gasoil, a-t-on indiqué de même source.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.