Angola: Les Finances défendent le paiement des taxes d'exploration à la source

Dundo (Angola) — Le délégué des Finances à Lunda Norte, Anastor Ucueiânga, défend que le paiement des obligations fiscales liées à l'exploration des diamants soient effectuées au niveau local, pour augmenter la collecte des revenus locaux.

La délégation provinciale des Finances enregistre six contribuables liés à l'exploitation industrielle des diamants à Lunda-Norte, qui paient les impôts respectifs à Luanda.

Il s'agit de la Société Minière de Chitotolo, des Projets Uari, Calonda, Lunhinga (Luó), Cuango et Luminas, qui opèrent respectivement dans les municipalités de Cambulo, Lucapa et Cuango.

S'adressant à la presse, concernant la contribution du sous-secteur des diamants dans la région, il a précisé qu'en raison du nouveau Code général des impôts, le règlement des impôts sur les revenus du travail (IRT), du timbre et de la redevance d'exploitation minière est effectué à partir du Bureau des principaux contribuables à Luanda.

Il a affirmé que si les «principaux contributeurs» du secteur des diamants s'acquittaient de leurs responsabilités fiscales à la Répartition de l'Administration Générale des Impôts de Chitato (AGT), la province serait parmi celles qui collecteraient le plus de revenus pour les caisses de l'État.

Le responsable a révélé que le siège des grandes sociétés d'exploration industrielle de diamants opère à Luanda, où des mouvements comptables sont également effectués, c'est pourquoi elles choisissent de payer des obligations fiscales dans la capitale du pays.

Pour cette raison, il défend qu'il y ait un grand engagement, de la part des autorités locales, pour des actions concertées avec les structures centrales, afin d'inverser la situation et, avec cela, réduire les asymétries en matière de collecte des revenus.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.