Cote d'Ivoire: Visites d'État - Les acquis de l'administration préfectorale et des Forces de Défense et de Sécurité depuis 2012, présentés

27 Septembre 2020

Le Premier Ministre Hamed Bakayoko a présenté, le samedi 26 septembre 2020 à Bouaflé, les acquis de l'administration préfectorale et des Forces de Défense et de Sécurité (FDS), au terme des 31 visites d'Etat entreprises depuis 2012 par le Chef de l'Etat.

C'était au cours du meeting de clôture de la visite d'État du Président de la République, Alassane Ouattara dans la Région de la Marahoué, entamée le 23 septembre 2020.

Au niveau de l'administration du territoire, Hamed Bakayoko a relevé la réhabilitation des 31 préfectures, 31 résidences de préfet et les résidences de 76 préfets de région sur 108. En outre, 377 véhicules de commandement ont été affectés au corps préfectoral.

En matière de sécurité, 33 unités de gendarmerie ont été construites (escadrons, compagnies) et 16 brigades de gendarmerie.

Pour la police, ce sont 39 unités qui ont été créées, dont 20 commissariats, 08 groupements mobiles d'intervention, une Compagnie Républicaine de Sécurité, 02 districts de police, une section régionale de la police judiciaire, 06 centres de commandement opérationnel, une unité anti-terroriste, une brigade équestre et 12 centres de secours d'urgence.

Les moyens de mobilité des FDS ont été également renforcés avec 804 véhicules et 400 motos.

Selon le Premier Ministre, les 31 visites d'État du Président Alassane Ouattara ont permis d'améliorer les conditions de vie et de travail du corps préfectoral et celles des Forces de Défense et de Sécurité.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.