Ile Maurice: Pomponette - AKNL se restructure avec le lancement de l'ONG mru2025

28 Septembre 2020

Après six années de combat pour le littoral de notre île, Aret Kokin Nou Laplaz (AKNL) vient cette fois ci avec le lancement de mru2025, une organisation non-gouvernementale présidée par Christopher Mcintyre pour soutenir les diverses démarches afin de protéger le littoral.

L'événement a eu lieu à la plage de Pomponette, le dimanche 27 septembre. Bien que les barrières obstruant le passage vers la plage aient été enlevées, la plage n'a toujours pas été reproclamée «Public Beach». Toutefois, la journée a été marquée par une série d'événements comme la mise en terre d'arbres et des causeries par des experts à l'instar de Vincent Florens, professeur agrégé en écologie à l'Université de Maurice et Sharveen Persand, spécialiste d'océanographie physique, consultant en environnement marin. Ces derniers ont expliqué l'importance la faune et la flore sur la plage de Pomponette.

Selon Vincent Florens, des veloutiers verts sur le littoral sont efficaces contre l'érosion. «Ces plantes indigènes aident à combattre l'érosion. Elles empêchent surtout les grosses vagues d'entraîner le sable avec elles. Par contre, il y a une région où les veloutiers verts sont absents. C'est là que l'érosion a accéléré.»

De son côté, Sharveen Persand a mis l'accent sur l'importance des coraux présents dans le lagon à Pomponette. Il fait ressortir qu'il a pu constater de visu des magnifiques coraux à Pomponette. « Il faut ne pas laisser les activités humaines venir anéantir l'habitat de ces espèces marines. »

Yan Hookoomsingh d'AKNL, lui, avance que son équipe et lui ont déjà déposé un dossier au ministère du Logement et des Terres, Steeve Obeegadoo, sur les raisons pour lesquelles il faut décréter la plage Pomponette à nouveau publique.

Carina Gouden d'AKNL a quant à elle expliqué le nouveau plan d'action du mouvement à travers mru2025. D'autant plus que la National Development Strategy (NDS) est actuellement revue par le ministère du Logement et des Terres. AKNL essaie d'apporter sa contribution en venant de l'avant avec des propositions destinées à protéger le littoral.

-What next pour AKNL

Selon Yan Hookoomsingh, AKNL sera toujours là pour défendre ses visions et faire qu'elles soient reconnues dans la nouvelle NDS. « Nous ne pouvons plus continuer comme durant ces six dernières années : porter le combat dans notre temps libre, dès que nous avons un moment, le soir, le matin, le week-end, les jours de congé... . »

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.