Cameroun: Cenajes de Kribi - 109 lauréats sur le marché

Ils ont reçu leurs diplômes le 25 septembre dernier en présence du ministre de la Jeunesse et de l'Education civique.

La joie et l'émotion étaient au rendez-vous le 25 septembre dernier au Centre national de la jeunesse et des sports de Kribi (Cenajes). 109 étudiants de cette institution se disaient au revoir. « Civisme et volontariat pour un Cameroun sans Covid-19 ». C'est le nom de baptême de cette promotion 2020 du Cenajes de Kribi. Quelques minutes avant, ils ont reçu leurs diplômes. C'était à la salle des fêtes de Kribi au cours d'une cérémonie solennelle présidée par le ministre de la Jeunesse et de l'Education civique (Minjec), Mounouna Foutsou.

Ces instituteurs adjoints, instructeurs et instructeurs principaux de jeunesse et d'animation, après deux ans de formation au Cenajes de Kribi, intègrent la Fonction publique camerounaise. Ils vont alors renforcer les effectifs du ministère de la Jeunesse et de l'Education civique (Minjec) dont, selon le chef de ce département ministériel, les besoins en personnel restent importants.

Le Minjec doit accélérer la réalisation des objectifs fixés dans la politique nationale de la jeunesse, apprend-on. Et d'importants chantiers sont alors en cours. On note entre autres le projet Youth Connekt Cameroon et le plan triennal « spécial jeunes ». Le ministre Mounouna Foutsou va rappeler aux étudiants et enseignants du Cenajes de Kribi que la mise en œuvre de ces missions nécessite la disponibilité des ressources humaines de qualité.

Entre autres engagements, les lauréats de cette promotion doivent participer corps et âme à la lutte contre le Covid-19. « Allez sur le terrain maintenir les Camerounais en alerte face à cette menace qui perdure. Soyez des ambassadeurs et des gendarmes du civisme contre ce virulent virus ». Telles sont les recommandations du Minjec aux jeunes fonctionnaires qui vont rejoindre leurs postes de travail dans quelques jours.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.