Maroc: Casablanca - Trois individus interpellés pour escroquerie et organisation de l'immigration illégale (DGSN)

Rabat — Les éléments de la police relevant du district de sûreté de Sidi Bernoussi à Casablanca ont interpellé, dimanche, trois individus pour leur implication présumée dans une affaire d'escroquerie, d'organisation de l'immigration illégale et de traite des êtres humains.

Âgés entre 36 et 56 ans, les suspects ont été appréhendés sur fond d'une plainte reçue par les services de police de la part de trois victimes, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, précisant que les mis en cause faisaient croire à leurs victimes qu'ils organisaient une opération d'immigration illégale vers les côtes européennes en contrepartie de 15.000 dirhams pour chaque candidat.

Les perquisitions effectuées dans un magasin au quartier Al Azhar à Casablanca ont permis de saisir 7 Jet Ski, 7 zodiacs en plastique, 5 bateaux, 10 moteurs marins ainsi que 5 cartouches pour fusils de chasse, ajoute la même source.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les tenants et les aboutissants de cette affaire ainsi que ses ramifications et liens potentiels avec les réseaux d'immigration clandestine, conclut le communiqué.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.