Algérie: Des peines de prison pour usurpation de fonction au ministère de la Justice

Setif — Le tribunal correctionnel près le tribunal de Bougaâ (Sétif) a condamné, en comparution directe, à un et trois ans de prison ferme deux personnes pour "tentative d'escroquerie et utilisation de la qualité d'inspecteur général au ministère de la justice", selon un communiqué du procureur de la République près ce même tribunal.

Selon le même document, la première personne (Ch.M.) a été condamnée à trois ans de prison ferme assortie d'une amende de 50 .000 DA tandis que la seconde (B.N.) a écopé d'un an de prison et une amende de 30.000 DA.

La même source a précisé qu'en date du 20 septembre courant, la nommée B. A. a déposé plainte contre x après avoir été victime d'une tentative d'escroquerie par usurpation de la qualité d'inspecteur général au ministère de la Justice et, après enquête, les services de la sûreté de daïra de Bougaâ ont réussi à interpeler les deux personnes impliquées.

Ch.M. a été poursuivie pour tentative d'escroquerie et utilisation d'une qualité que l'autorité publique a déterminé les conditions de son octroi alors que B.N. a été condamnée pour tentative d'escroquerie et participation à l'utilisation d'une qualité que l'autorité publique a déterminé les conditions de son octroi, a ajouté le communiqué.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.