Algérie: Pêche - Allègement des procédures d'octroi des certificats de conduite des navires

Alger — Les brevets et certificats d'aptitude pour la conduite des navires de pêche et de leur machines seront désormais délivrés par le secteur de la pêche et celui des transports, afin de lutter contre la bureaucratie qui entrave les professionnels, a affirmé lundi une responsable au ministère de la pêche et des productions halieutiques.

La directrice de la formation, de la recherche et de la vulgarisation auprès du ministère, Latifa Abdessamed, a expliqué que la délivrance de ces brevets et certificats, auparavant du ressort exclusif du ministre du Transport, sera désormais octroyé conjointement par les deux départements ministériels (transports et pêche), conformément aux exigences réglementaires nationales et internationales.

La responsable s'exprimait lors d'un point de presse sur l'adoption, mercredi dernier, par le gouvernement, du décret exécutif modifiant et complétant le décret du 21 mars 2016, régissant les conditions de qualifications professionnelles des marins pêcheurs.

Mme Abdessamed a assuré, d'autre part, que cet instrument réglementaire était parmi les mesures qui permettraient la mise en œuvre du plan d'action du gouvernement 2020-2024, dédié au secteur de la pêche.

Dans ce cadre, elle a tenu à rappeler que la promotion de la pêche au grand large, figurait parmi les principaux objectifs de ce plan. "Cela demande une qualification des équipages aptes à la conduite des navires armés à cette pêche d'où la nécessité de former des capitaines au grand large pour aller en haute mer et au niveau des océans", a-t-elle souligné.

Lire aussi: Pêche: le programme de relance du secteur prévoit une production de 166.000 t/an

Cette formation se déroulera au niveau de l'Institut national de la pêche et l'Ecole supérieure de Bousmaïl (Tipaza)."a-t-elle précisé.

Selon les explications de cette responsable, le décret prend en charge les préoccupations des professionnels du secteur à travers l'élargissement des formations même sur les sites permettant aux jeunes de différents niveaux scolaires d'accéder aux métiers de la pêche leur assurant ainsi une meilleure insertion et participation aux développement du secteur.

Par ailleurs, cet instrument juridique permet au ministère de délivrer des certificats en sécurité maritime et de certificats de prévention contre la pollution marine après des stages de formation qualifiante au niveau des centres de formation relevant du secteur de la pêche.

Cette formation concerne plus de 50.000 inscrits maritimes, a fait savoir la même responsable.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.