Congo-Brazzaville: Covid-19 - L'ambassadeur Ma Fulin salue la solidarité sino-congolaise

A l'occasion de la célébration, le 1er octobre, du 71ème anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine, l'ambassadeur Ma Fulin en poste au Congo a animé le 28 septembre une conférence de presse au cours de laquelle il a souligné l'entraide entre les deux pays dans la lutte contre le coronavirus.

En cette année marquant le vingtième anniversaire de la création du Forum sur la coopération sino-africaine et le cinquante-sixième anniversaire des relations diplomatiques sino-congolaises, l'ambassadeur de Chine a insisté sur la bonne santé des relations d'amitié et de coopération que la Chine et le Congo continuent d'entretenir.

« Depuis cinquante-six ans, les deux pays s'entraident toujours comme de bons partenaires, bons amis et bons frères. Cette année, face à la menace de la pandémie de la Covid-19, ils se consolident davantage, formant ainsi une convergence extraordinaire dans la lutte contre ce fléau néfaste », a déclaré Ma Fulin dans son discours.

Il a, en outre, rappelé le message du président congolais, Denis Sassou N'Guesso, à son homologue chinois, Xi Jinping, pour exprimer « sa solidarité sincère » et « son soutien inlassable au peuple chinois » en cette période plus sévère de la pandémie en Chine. Sans oublier le don de dix mille masques fait par la ville de Pointe-Noire à Suzhou, sa ville jumelle. « Ces soutiens du gouvernement et du peuple congolais qui se sont traduits par des actions tangibles nous ont profondément touchés », a dit le diplomate chinois.

De même, lorsque la pandémie a fait son apparition au Congo, le gouvernement chinois ainsi que les entreprises, les groupes populaires et les ressortissants chinois au Congo, a-t-il indiqué, « se sont mobilisés à la première heure ». Bref, l'ambassadeur a énuméré toute une série d'actions entreprises par les deux pays pendant la période difficile de la pandémie jusqu'à ce jour.

« Avec la reprise des activités pour la mise en œuvre des projets de coopération bilatérale et l'accompagnement dans la lutte main dans la main des deux pays contre la pandémie, la coopération sino-congolaise continue de progresser, de s'approfondir et de se consolider pour créer une belle perspective lointaine et stable », a précisé Ma Fulin, qui a par ailleurs souligné la promptitude dont son pays a fait montre pour combattre ce fléau, concernant surtout la mise en place des structures sanitaires adéquates.

Relevant l'importance de la solidarité internationale dans la lutte contre cette pandémie, il estime qu'aucun pays ne peut s'en sortir seul face à une telle crise. « La bonne marche à suivre est celle de la coopération et de la solidarité. A travers ses actions concrètes, la Chine a aidé à sauver des milliers de vie sur la planète, preuve de sa volonté sincère à promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'humanité », a-t-il rappelé.

Etats-Unis/Chine...

Ces derniers temps, la tension entre Washington et Pékin a atteint un niveau sans précédent depuis l'établissement des relations diplomatiques entre les deux grandes puissances en 1979.

Sur cette rivalité sino-américaine attisée par la Covid-19, l'ambassadeur de Chine a dénoncé « la stigmatisation et la diabolisation » dont son pays est victime. Il a appelé plutôt à la solidarité et à la coopération, affirmant que le contournement des responsabilités et la stigmatisation par certains pays vont à l'encontre de la volonté des pays. « Nous aimons la coopération et le respect réciproque. Les deux pays doivent être sérieux. Nous privilégions la coopération, et nous ne permettrons jamais que d'autres pays attaquent la Chine », a précisé Ma Fulin.

En effet, hormis la guerre commerciale, les deux grandes puissances économiques du monde s'accusent mutuellement d'être à l'origine de la pandémie de coronavirus. Récemment à l'ONU, les deux pays se sont affrontés dans un climat de « nouvelle guerre froide ».

Par ailleurs, l'ambassadeur a expliqué comment la Chine soutient et pratique le multilatéralisme face aux nouvelles situations et aux nouveaux défis.

« A la croisée des chemins cruciale pour l'avenir de la société humaine, la Chine, guidée par la pensée de Xi Jinping sur la diplomatie reste toujours le pratiquant fidèle du multilatéralisme. Elle participe activement aux réformes et à la construction du système de gouvernance mondiale pour défendre la justice et la paix globale », a indiqué le diplomate.

Les grandes réalisations en soixante-onze ans

Faisant le bilan des soixante-onze ans de la fondation de la Chine, Ma fulin a évoqué les grandes réalisations que son pays a accomplies au cours des années qui ont suivi sa fondation.

Depuis la fondation de la Chine Nouvelle, l'ambassadeur a indiqué qu'un bond historique a été enregistré dans le pays, « permettant à près de 1,4 milliard de Chinois, autrefois pauvres et démunis, de se mettre à l'abri des besoins élémentaires, puis d'accéder à une vie de moyenne aisance ».

« Aujourd'hui, la Chine est le premier partenaire commercial de plus de cent trente pays et régions, et l'un des marchés les plus importants pour les grandes multinationales. Cette année, la Chine réalisera son premier objectif centenaire qu'est le parachèvement de la construction globale de la société de moyenne aisance, et poursuit la marche historique au deuxième objectif centenaire », a annoncé le diplomate chinois.

Au cours des échanges, Ma Fulin a répondu à d'autres préoccupations des journalistes portant sur la réunification de la Chine ; le centième anniversaire du Parti communiste chinois l'an prochain ; l'action de la famille et des routes de la soie etc.

En outre, l'ambassadeur de Chine a tenu a donné des informations précises sur la route Ketta-Sembé menacée de coupure, et dont les travaux sont exécutés par une entreprise chinoise. Subdivisé en plusieurs chapitres, le document distribué à cet effet donne des précisions sur la présentation du projet ; la situation du tronçon fissuraire de la route ; l'analyse préliminaire de l'affaissement de la route ; les mesures prises ainsi que le plan de réparation proposé. « L'entretien des routes est très important. Nous ne permettrons jamais à nos entreprises de faire de mauvaises choses », a dit l'ambassadeur.

Signalons qu'en raison de la crise sanitaire, la traditionnelle réception organisée chaque année dans le cadre de la fête nationale chinoise a été annulée.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.