Congo-Brazzaville: Médias - Les journalistes s'imprègnent de la promotion des valeurs du journalisme en ligne

Plusieurs journalistes congolais ont participé, du 25 au 26 septembre à Brazzaville, à un atelier sur l'e-journalisme afin de s'améliorer à l'exploitation intégrale de l'écosystème médiatique national dans l'exercice de leur profession.

Organisée par l'équipe managériale de la plateforme Boost, la deuxième édition des ateliers E-journalisme en faveur des professionnels des médias et journalistes en ligne visent à sensibiliser, former, renforcer les capacités et orienter les participants à maîtriser les enjeux, les particularités de la presse.

La deuxième édition des ateliers e-journalisme qui a pour thème : « le journaliste congolais face aux défis du numérique ». La rencontre a permis de partager des expériences et de formuler des propositions à l'ère du numérique.

En réalité, une grande partie de la presse congolaise est animée par les médias traditionnels. Le secteur du E-journalisme au Congo s'installe au fur et à mesure que les journalistes deviennent conscients des opportunités que leur offre la révolution numérique.

« Nous encourageons ce qui est en train de se faire aujourd'hui. Les médias en ligne procèdent d'un nouveau journalisme. Il ne faut pas que nos journalistes aient un retard par rapport aux journalistes d'autres pays », a indiqué Philippe Mvouo, président du Conseil supérieur de la liberté de communication (CSLC).

L'initiateur de ces ateliers, le jeune journaliste, Michael Gatsé, est déterminé à promouvoir les valeurs du journalisme en ligne et l'entrepreneuriat juvénile. Il a réitéré son appelle à l'endroit des pouvoirs publics et différents partenaires à s'investir pour ce pari de la presse à l'ère du digital.

Le ministre de la Communication et des Médias, Thierry Lézin Moungalla et son homologue ministre des Postes, des Télécommunications et de l'Économie numérique, Léon Juste Ibombo ont encouragé l'initiative.

« J'assure le soutien du gouvernement à l'éthique déontologique », a indiqué sur webinaire le ministre Thierry Lézin Moungalla. Par ailleurs, le ministre Léon Juste Ibombo a, pour sa part, cité plusieurs exemples, rappelant que : « le gouvernement travaille pour arrimer le pays au numérique ».

Rappelons que le secteur des médias en ligne est en cours de libéralisation au Congo. Il n'est pas encore subventionné, son contenu ne bénéficie pas encore d'un système de monétisation et le coût de la connexion à internet n'est pas encore démocratisé.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.