Ile Maurice: Concours ouvert - Après le déversement d'huile, celui de rimes

29 Septembre 2020

Place à l'art. L'heure est à la plume. Covid-19, échouement du MV Wakashio, déversement d'huile dans nos lagons, la mort de dauphins...

Après les catastrophes qui se sont enchaînées cette année, les poètes sont invités à coucher leurs émotions sur papier. Les meilleurs écrits trouveront leur place dans un recueil de poésie.

L'initiative revient à quatre Mauriciens, amis de longue date, qui ont grandi à Maurice mais dont les projets professionnels et personnels les ont menés dans des pays parfois très éloignés. C'est en portant le mauricianisme dans leur coeur qu'on agit Adish Maudhoo, géographe spécialiste des systèmes d'information géographiques travaillant au sein du Fonds des Nations unies pour la population ; Anouchka Sooriamoorthy, enseignante de philosophie à Dubaï ; Lalini Veerassamy, représentante de l'International Organization for Migration ; et Malini Veerassamy vivant au Canada.

Le concept est simple. Des artistes peintres - Danilo Sanassee, Melissa-Rivet Deweer, Gabrielle Wiehe, Daphné Doomun et Gilberte Marimootoo-Natchoo - ont réalisé des ouvrages d'art inspirés des récents événements dans l'île, notamment la catastrophe écologique. À leur tour, les amoureux de l'écriture devront s'inspirer de ces illustrations pour produire un texte original.

Le concours est ouvert aux Mauriciens d'ici ainsi qu'à la diaspora. Les oeuvres seront jugées par un panel comprenant Ananda Devi, Eileen Lohka et Khal Torabully, qu'on ne présente plus dans le milieu littéraire. Les meilleurs poèmes seront publiés dans un recueil qui retracera l'épisode Wakashio et le déversement d'huile.

Les revenus dérivés de la vente des recueils iront à la communauté des pêcheurs de la côte sud-est affectée par le déversement d'huile et qui ne peuvent plus travailler. Afin d'être éligible au concours, un texte ne doit pas faire plus de 20 lignes, pas plus de 250 mots, doit être en anglais, en français ou en créole. Les participants doivent avoir au moins 15 ans.

Les poèmes doivent être envoyés à l'adresse https://www.ansamnouplifor.com/ et la date limite est le 15 octobre 2020. Plus de détails sont disponibles sur la page Facebook Ansam Nou Pli For. Alors poètes, à vos plumes...

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.