Madagascar: Ambatomirahavavy - Dix millions d'ariary dérobés

Une escouade de bandits armés a insufflé la terreur à Ambatomirahavavy. Dans la nuit de samedi à dimanche, cinq individus munis d'armes blanches ont attaqué un foyer dans le quartier d'Ambohiboahangy.

De source auprès de la Brigade territoriale de la gendarmerie nationale à Ambatomirahavavy, la bande a fait main basse sur deux téléphones portables. Une somme s'élevant à dix millions d'ariary est également tombée dans leur escarcelle. Lors de leur passage, les malfaiteurs ont de surcroît dépouillé leurs victimes de bagues qu'elles avaient, dont une en or. L'acte a été perpétré vers 1h30 du matin.

Sitôt informée de la situation, la gendarmerie a envoyé à la rescousse des éléments d'intervention. Un appel de détresse par téléphone, parvenu à la brigade territoriale d'Ambatomirahavavy, a déclenché l'intervention. Les assaillants étaient munis d'armes blanches. Néanmoins, ils n'ont blessé personne lors de l'attaque. Les bandits opéraient à visage découvert. Leur identification pose néanmoins problème. D'après les informations communiquées, les auteurs de cet acte de banditisme ne seraient apparemment pas des environs.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.