Madagascar: Gestion des fonds Covid-19 - La société civile réclame la transparence

La transparence. C'est le principe élaboré par les membres de la société civile de surveiller l'utilisation des financements dédiés à la Covid-19 à Madagascar.

Six mois après le déclenchement de la guerre sanitaire dans la Grande île, ces acteurs exigent plus d'explication, ou encore plus d'éclaircissement sur la gestion des fonds accordés pour faire face à la propagation de la pandémie. Dans un communiqué publié hier, les membres de la société civile réitèrent les points essentiels les plus soulevés durant la crise sanitaire dont la plupart se focalise sur la transparence de la traçabilité des marchés publics, les rapports publics de l'utilisation des fonds ainsi que les dépenses détaillées dans ce sens.

Des points mettant en exergue les efforts déjà entrepris par chaque entité ont été énumérés par la société civile. Elle exige plus d'éclaircissement sur certains sujets afférents à la gestion. Au bout du premier semestre dédié à la lutte contre la pandémie de la Covid-19, la société civile se demande « quid de la transparence en temps de Covid-19 ». Le manque de traçabilité et l'éparpillement des dépenses liées à la lutte contre le coronavirus sont remis en question.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.