Madagascar: Evènement - L'Institut français de Madagascar célèbre les années Yéyé

La redécouverte de toute une époque, voire de toute une culture propre à une génération dont on envie jusqu'à aujourd'hui la ferveur. C'est ce que l'IFM Analakely nous propose ce week-end.

Un rendez vous exceptionnel qui bien au- delà de son aspect nostalgique s'annonce une fois de plus comme étant festif et fédérateur. « 60' Souvenirs Croisés » initié par l'Institut français de Madagascar (IFM) se présente comme un vibrant hommage à cette décennie unique qui nous a bercés de sa musique, mais surtout de ce style de vie qui a forgé sa réputation. On parle évidemment de cette époque bénie pour les artistes, musiciens, ainsi que les autres personnalités de lettre et de culture que sont les années 60 ou les « années Yéyé » pour les plus érudits d'entre nous.

Rentrant dans la continuité des événements exclusifs qui égayent la programmation actuelle de l'IFM Analakely, « 60' Souvenirs Croisés » s'affirme quasiment comme un minifestival à apprécier sans aucune modération sur place ce 10 octobre à partir de 16h. Véritable épopée dans le temps et l'espace, cet évènement convie le public à s'imprégner de la vivacité des années 60 à travers une ribambelle de manifestations avec l'illustre Fanja Andriamanantena comme tête d'affiche qui y célèbrera également ses soixante ans de carrière.

Audacieuse et insouciante

Une immersion dans les souvenirs de cette décennie audacieuse et insouciante qu'est celle des années 60, c'est ainsi que l'IFM Analakely annonce cet évènement.

C'est tout un programme qu'elle annonce pour le plus grand plaisir des fêtards de toutes les générations. Des séances de cinéma, une exposition d'archives, un concert, un karaoké géant dans la salle de spectacle et même un bal populaire, tout cela sublimera les lieux et égayera le centre-ville. A partir de 16h, Fanja Andriamanantena figure emblématique du jazz qui a débuté sa carrière en ces lieux en 1964, ouvrira la scène avec le slameur et comédien Gad Bensalem à ses côtés, ainsi que Njakanirina Rakotonirainy au piano. Rendez-vous dans la salle Albert Camus, uniquement disponible pour les cent cinquante premiers arrivés.

S'ensuit la visite d'une exposition d'archives photos et vidéos d'antan dans le hall, ainsi qu'un karaoké géant à partir de 17h où l'on chantera entre autres du Brassens, du Jacques Brel, Les Surfs, Charles Aznavour, Ny Railovy, Henri Ratsimbazafy, Vola Sy Noro, et Johnny Hallyday ensemble. Le grand Bal débutera vers 18h30 avec l'Orchestre Tarika Baobab à l'animation sur la Terrasse de la médiathèque et se clôturera vers 20h30. L'entrée est gratuite et les tickets sont disponibles sur place à partir du 3 octobre.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.