Madagascar: Dispositif de communication - Un site web malgache sur l'entrepreneuriat

La promotion de l'entrepreneuriat local passe par la vulgarisation des informations selon le cabinet « Esprit d'entreprises » qui a crée un site en langue malgache.

Relancer l'entrepreneuriat local. C'est en substance l'objectif du cabinet « Esprit d'entreprises » en créant le site « entrepreneuriat.mg ». « C'est un outil de démocratisation de l'entrepreneuriat qui est souvent perçu comme étant réservé à une certaine catégorie de personnes. L'initiative est née de la volonté de promouvoir l'entrepreneuriat au moyen d'un outil de proximité » explique Rajaonarison, du cabinet « Esprit d'entreprises ».

Le contenu est en langue malgache et l'accès y est gratuit. Le site affiche une panoplie d'informations depuis les concepts à comprendre de ce qu'on entend par entrepreneuriat jusqu'à des petites fenêtres de vidéos sur des success stories en passant par les procédures à suivre pour se formaliser dans les activités d'entrepreneuriat. « Il se différencie des autres sites de par son contenu accessible à tous, qui n'est ni élitiste ni traduit de l'extérieur. Les concepteurs sont des praticiens, des académiciens et des expérimentés de divers projets avec les bailleurs de fonds » détaille Rajaonarison.

Intelligence

Le site est par ailleurs dynamique car il est possible pour l'internaute d'y poser des questions et de réagir par rapport aux informations proposées dans le site web. « Entrepreneuriat.mg accorde une attention particulière aux entreprises individuelles, c 'es t -à -dire, aux entreprises qui s'enregistrent auprès des centres fiscaux et non auprès de l'EDBM » poursuit encore le concepteur du site.

Les contenus proposés sont conçus pour aider les jeunes porteurs de projet et accompagnent ceux qui sont déjà en activité pour ne pas échouer à mi-parcours. Les Jeunes ayant bénéficié du programme de Promotion de l'entrepreneuriat des jeunes dans l'agriculture et l'agro-industrie (PEJAA) à Toamasina se sont par exemple formés via le site entrepreneuriat.mg. Le site éclaire également entre autres sur le concept d'« intelligence économique », définie en malgache comme « ranitra ara-toekarena » dans le site, avec l'île Maurice comme étude de cas. « Comment Madagascar deviendra-t-il un grenier pour l'océan Indien » est le thème décortiqué dans l'étude.

Des informations sur la mise en place d'une barrière non tarifaire entre les deux pays, laquelle est soulignée comme efficace et efficiente, sont avancées. « Dans cette idée de benchmarking, les entrepreneurs malgaches sont incités à mettre en valeur la qualité, la maîtrise des pesticides utilisés pour les produits agroalimentaires, la certification et les autres paramètres pour devenir de bons entreprenants. Un des meilleurs moyens pour'aider nos paysans et entrepreneurs à avoir de la place dans le monde de l'entrepreneuriat local pour des objectifs d'envergure est de les informer » renchérit l'interlocuteur du cabinet « Esprits d'entreprise ».

Toujours dans cet esprit de promotion de l'entrepreneuriat, ce concept d'intelligence économique tente ainsi de vulgariser au maximum les informations et les données stratégiques.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.