Sénégal: Métier de stadier - 300 agents de sécurité de proximité entament une formation

Dakar — L'Agence d'assistance à la sécurité de proximité (ASP), en collaboration avec la Fédération sénégalaise de Football (FSF), a annoncé le démarrage officiel d'une formation au métier de stadier au profit de ses 300 agents, grâce à un appui financier de la FIFA d'un montant de 65 millions 250 mille francs CFA.

"Nous sommes là aujourd'hui pour démarrer officiellement une formation au métier de stadiers au profit de 300 ASP, sélectionnés sur la base d'un certain nombre de critères", a indiqué le directeur général de l'ASP, Birame Faye, à la cérémonie officielle marquant le démarrage de la formation, dans les locaux de l'Institut des métiers du sport.

"C'est une formation que nous avons acquise grâce à la Fédération sénégalaise de Football qui a été notre interprète auprès de la FIFA en partenariat avec l'Institut des métiers du sport", a expliqué M. Faye.

La cérémonie s'est déroulée en présence du président de la Fédération sénégalaise de Football, Me Augustin Senghor.

Selon ce dernier, c'est la première fois en Afrique, que la FIFA accepte de financer une formation au profit d'agents de sécurité de proximité qui vont, à terme, remplacer les forces de défense et de sécurité au niveau des stades sénégalais, comme le souhaite la FIFA.

Birame Faye a rappelé que l'agence, créée en 2013, est en train de faire des résultats faisant d'elle un modèle dans la sous-région et au-delà.

"Aujourd'hui, l'agence constitue un modèle au niveau sous-régional (... ). Au-delà de la sous-région, à travers le monde même, notre modèle est apprécié", s'est-il félicité.

Il affirme que l'ASP a réussi à donner à 10 000 jeunes Sénégalais une opportunité de participer à la construction du pays.

"Ces jeunes ont renforcé le dispositif sécuritaire du pays sous le tutorat de la Police et de la Gendarmerie. Ils ont donné totale satisfaction", a-t-il ajouté.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.