Sénégal: Le Conseil supérieur de la magistrature saisi du rapport de l'IGAJ sur Téliko

Dakar — Le ministre de la Justice a annoncé avoir saisi le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) du rapport de l'Inspection générale de l'Administration de la Justice (IGAJ), concernant le magistrat Souleymane Téliko, en vue d'une "suite appropriée".

Président de l'Union des magistrats du Sénégal (UMS), M. Téliko a été récemment convoqué par l'IGAJ après des sorties médiatiques, dont l'une porte sur l'affaire Khalifa Sall, l'ancien maire de Dakar condamné à cinq ans de prison puis gracié dans l'affaire de la "caisse d'avance" de la mairie de la capitale sénégalaise.

"Le Garde des Sceaux ministre de la Justice informe, suite à la saisine de l'Inspection générale de l'Administration de la Justice (IGAJ), que le rapport n°14/2020 concernant le magistrat Souleymane Télliko vient de lui être communiqué".

"A cet égard, conformément aux dispositions de la loi organique 2017-10 du 17 janvier 2017 portant Statut des magistrats, le Conseil supérieur de la magistrature, statuant en formation disciplinaire a été saisi pour suite approprié", rapporte un communiqué parvenu lundi à l'APS.

Le communiqué souligne que selon Malick Sall, "cette règle est d'application, sans discrimination aucune, à l'égard de tous les magistrats à l'encontre desquels des manquements ont été relevés".

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.