Togo: Victoire Sidémèho Tomegah-Dogbé, 1ère femme Premier ministre depuis l'indépendance

Victoire Tomegah-Dogbé

Sept mois après la présidentielle du 22 février, Faure Gnassingbé, élu pour un quatrième mandat de cinq ans, a nommé une femme, Victoire Sidémèho Tomegah-Dogbé, Premier ministre. Une première depuis l'indépendance.

Née en décembre 1959, Victoire Sidémèho Tomegah, épouse Dogbé, est originaire de Badougbé au bord du lac Togo dans la préfecture de Vo, la zone d'exploitation du phosphate. Elle a commencé sa carrière professionnelle dans le secteur privé après une maitrise en science économique et de gestion, option gestion des entreprises à l'université du Bénin, actuelle université de Lomé ; avant de rejoindre en 1998, le programme des Nations unies pour le développement.

Elle entre pour la première fois au gouvernement en septembre 2008, alors qu'elle n'était pas connue sur le plan politique, comme ministre délégué auprès du Premier ministre chargée du développement à la base.

Femme de terrain

Elle prend vite des galons : en mai 2009, Victoire Sidémèho Tomegah est nommée directrice de cabinet du président de la République, poste qu'elle a cumulé avec celui du ministre du Développement à la base, de l'Artisanat, de l'Emploi des jeunes et de la Jeunesse jusqu'à sa nomination à la tête de la primature.

Depuis ce lundi 28 septembre, Victoire Sidémèho Tomégah est la première femme dans l'histoire du Togo à occuper ce poste ; elle aura pour mission principale, en cette période de Covid-19, le réajustement du plan national de développement, principal projet du 4e mandat de Faure Gnassingbé

Victoire Sidémèho Tomégah est mère de trois grande filles. Femme de terrain, elle aime la lecture, le chant, la danse, et joue de la guitare à ses heures perdues.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.