Angola: Les pays de la CPLP s'attaquent à la lutte contre le Covid-19

Luanda — L'échange d'expériences sur l'impact et la lutte contre la pandémie de coronavirus ont dominé lundi la réunion du Conseil des ministres de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP), tenue par visioconférence, en marge de la 75e session ordinaire de l'Assemblée générale des Nations Unies.

L'Angola a été représenté à cette conférence par sa ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, et ministre des Affaires étrangères, Téte António.

A cette occasion, la ministre de la Santé a réaffirmé que ce phénomène avait surpris l'Angola, comme cela s'est produit dans d'autres pays, même les plus développés.

Sílvia Lutucuta a présenté les données sur l'évolution de la pandémie de coronavirus en Angola, depuis l'enregistrement du premier cas, le 21 mars, soulignant que le pays avait décrété l'État d'urgence le 27 du même mois.

La ministre a énuméré les mesures de sécurité adoptées, telles que l'utilisation du masque dans les lieux publics, le lavage des mains et la mise à disposition d'unités hospitalières, visant le contrôle du virus.

S'adressant à la presse, le ministre des Affaires étrangères, Téte António, a déclaré que lors de la conférence, les États membres de la CPLP avaient discuté du renforcement de la coopération dans la communauté, notamment dans les secteurs de la Défense, de l'Intérieur et de la Santé, pour faire face à cette maladie et aux effets du changement climatique.

Au cours de la réunion, des sujets liés à l'accord sur la mobilité, la situation financière de la CPLP et le crime organisé ont également été abordés. Le prochain sommet des chefs d'État et de gouvernement de la CPLP, qui se tiendra le 17 juillet 2021, à Luanda, a également été au cœur de la réunion du Conseil des ministres de la.communauté.

La Communauté des pays de langue portugaise a été créée le 17 juillet 1996 et ses Etats membres sont l'Angola, le Brésil, le Cap-Vert, la Guinée-Bissau, la Guinée équatoriale, le Mozambique, le Portugal, le Timor oriental et São Tomé et Principe.

La 75e session ordinaire de l'Assemblée générale des Nations Unies a eu lieu le 26 de ce mois, également par vidéoconférence.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.