Madagascar: Ministère de la Justice - Des magistrats vont passer en conseil de discipline

Le ministre de la Justice, Johnny Richard Andriamahefarivo, entend redorer le blason du ministère de la Justice.

Le ministre de tutelle estime qu'il faudrait redorer le blason du monde judiciaire. L'objectif étant de mettre en place une justice proche du peuple, intègre et respectueuse des valeurs humaines.

Le ministre de la Justice, Johnny Richard Andriamahefarivo, a déclaré en marge de l'atelier des greffiers qui s'est tenu hier matin, à l'ENMG Tsaralalàna qu'« effectivement il y a des brebis galeuses au sein du monde de la Justice, peut-être cela n'est pas connu de tout le monde, il y aurait des magistrats qui vont passer en Conseil de discipline (CODIS)... Des sanctions seront prises à l'encontre de ces magistrats, des greffiers et des agents pénitentiaires ». Et d'enchaîner «qu'actuellement, il y a des magistrats qui font l'objet d'enquête, il en est de même pour les greffiers... Je tiens à souligner que ce n'est pas par les attaques portées à l'encontre de ces brebis galeuses qui vont constituer un paramètre pour mesurer si l'on travaille ou non, mais plutôt par le biais des efforts collectifs afin de donner un nouvel élan au monde judiciaire à Madagascar ».

Evaluation. Le Garde des Sceaux n'a pas manqué aussi de procéder à une évaluation de ce qui a été fait depuis les huit mois qu'il a été à la tête de ce ministère, sans oublier pour autant de parler des perspectives d'avenir. Le ministre de la Justice a reconnu que « ces huit mois n'étaient pas de tout repos malgré tout, c'est un poste qu'on a accepté, on doit l'assumer ». Dans la même foulée, il entend redorer le blason du monde judiciaire afin de restaurer la confiance que les gens ont envers la justice. Et c'est la raison de la tenue de cet atelier qui va durer 12 jours, a-t-il indiqué. Notons que les greffiers en chef sont au nombre de 50, et les greffiers et leurs collaborateurs directs qui ont suivi cet atelier. Faut-il rappeler que dès sa prise de fonction, le ministre de la Justice a mis en garde le personnel contre les mauvaises pratiques qui ont entaché l'image de la justice.

Toujours dans la journée d'hier, mais plutôt dans l'après-midi, l'ambassadeur de l'Inde à Madagascar, Abhay Kumar, a rendu une visite de courtoisie au ministre de la Justice. Johnny Richard Andriamahefarivo. Il a été surtout question d'une coopération entre la justice malgache et indienne.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.