Ile Maurice: Rentrée universitaire - La carte de bus valide jusqu'au 31 décembre

29 Septembre 2020

Après plus de trois mois de confinement et des cours en ligne, les étudiants de l'université de Maurice ont repris le chemin des cours hier, lundi 28 septembre.

Une rentrée avec plus d'un mois de retard à la suite de la pandémie du Covid-19. D'ailleurs, c'est n'est qu'après six mois que les étudiants retournent au campus de Réduit. Les examens n'étaient réservés qu'aux étudiants en fin de cycle. Néanmoins, la question autour de la Student Bus Pass (SBP), qui a expiré au mois d'avril, demeurait. Les étudiants se demandaient s'ils devront payer leur trajet ou pas.

Christelle Louis, étudiante en dernière année de français, explique qu'elle a son ancienne SBP mais que, malgré les consignes de la National Land Transport Authority (NLTA), certains receveurs font parfois la sourde oreille. «On nous a dit qu'on ne doit pas payer mais certains receveurs diront qu'il n'y a pas de preuve écrite qu'on ne doit pas payer notre ticket», explique-t-elle. Même son de cloche du côté de Benoît Sébastien, étudiant en sociologie, de Rivière-du-Rempart, qui travaille dans un centre d'appels et suit des cours à temps partiel. Il explique que la situation peut être délicate. «Je continue à présenter l'ancienne SBP. Ça devrait aller mais dire que je ne suis pas censé payer mon trajet, ça ne passe pas auprès de tout le monde.»

Du côté de la NLTA, la consigne est claire. La SBP est valable jusqu'au 31 décembre 2020 et les étudiants doivent approcher leur institution pour commencer les démarches pour celle de l'année 2021. L'autorité l'a fait comprendre à travers un communiqué qu'elle s'est assurée d'envoyer à toutes les institutions et établissements de l'île. Que se passe-t-il donc si jamais un receveur fait fi de cette consigne et demande aux étudiants de payer leur trajet sous prétexte qu'il n'est pas indiqué sur leur SBP que la date limite d'utilisation est le 31 décembre ? L'étudiant est invité à informer son établissement, qui devra relayer l'information à la NLTA. Conseil pratique : relevez le numéro d'immatriculation de l'autobus et gardez le ticket sur lequel les informations sont disponibles.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.