Cameroun: « La prévention est possible »

interview

Dr Euloge Yiagnigni Mfopou, cardiologue.

A quoi sont dues les maladies du cœur ?

Les maladies du cœur peuvent être d'origine primitive ou acquise. L'origine primitive est liée à des erreurs de segmentation des cavités cardiaques secondaires suite à l'exposition intra-utérine aux infections, aux substances toxiques, aux irradiations, etc. Ceci induit donc des affections cardiaques congénitales. Quant aux affections cardiaques acquises, elles font suite à des atteintes cardiaques sur un cœur initialement sain par une inflammation suite à une infection ou non (endocardite, péricardite, myocardite, maladie rhumatismale, etc), trouble de la circulation sanguine induisant la baisse de la perfusion cardiaque (angine de poitrine, ischémie et infarctus du myocarde) et l'impact des facteurs de risque cardiovasculaire (hypertension artérielle, diabète, tabac, sédentarité, dyslipidémie, alcool excessif, consommation excessive de sel, bas niveau socioéconomique, stress, etc.)

Comment la maladie se manifeste-t-elle?

La maladie se manifeste généralement par des symptômes et signes. Les symptômes sont la difficulté à respirer à l'effort (dyspnée), la douleur thoracique (précordiales) à l'effort, les palpitations, la toux, les vertiges, la nycturie (augmentation de la fréquence de la miction la nuit), etc. L'examen physique du patient retrouvera des signes tels que l'arythmie cardiaque, la congestion pulmonaire, l'hypo/hypertension, le souffle cardiaque, les œdèmes des membres inférieurs, etc.

Comment prévenir ces maladies ?

La prévention de la pathologie cardiaque est possible. Il faut combattre le rhumatisme articulaire aigu chez les enfants ; éviter l'exposition aux facteurs de risques cardiovasculaires sus cités ; se faire dépister précocement de l'hypertension artérielle et du diabète par surveillance périodique dès 45 ans chez les hommes, et dès la ménopause chez les femmes. Il y a aussi la prise en charge de l'hypertension artérielle et du diabète.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.