Sénégal: Youssou Diallo, président du CSE - « Les luttes des élites politiques africaines n'ont pas été vaines »

29 Septembre 2020

Depuis les pères fondateurs jusqu'à maintenant, l'engagement des élites politiques africaines ne fait guère défaut. Invité de l'émission «l'Afrique ne doit plus mourir de ses richesses » de la radio privée Convergence FM, Youssou Diallo, président du Club Sénégal émergent (Cse), indique que «les élites sont toujours perçues comme une avant-garde qui n'a de sens que par rapport à ses troupes».

Dans le passé, explique M. Diallo, des peuples qui étaient moins armés et moins dotés en matériels ont pu résister face à des grandes puissances. Il croit savoir que le problème des élites c'est la «ligne de masses».

Youssou Diallo est convaincu que les luttes menées par les différentes générations d'élites africaines, notamment sénégalaises, n'ont pas été vaines. L'Afrique est, estime-t-il, en train de faire des pas puissants, même s'ils ne sont pas encore, reconnaît-il, «décisifs».

Toutefois, il indique qu'on ne peut pas prétendre vouloir libérer le peuple en continuant à avoir une certaine forme de gouvernance caractérisée par la corruption, le népotisme, la dilapidation des ressources publiques, etc.

Il en est de même, à l'en croire, du système politique qui permet au peuple de se libérer, de s'exprimer, d'avoir la voix au chapitre : la démocratie.

M. Diallo note que dans chaque pays, l'instauration de la démocratie et la bonne gouvernance restent des préoccupations des élites et des peuples. À ce titre, il appelle à consolider les «convergences» dans le continent.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.