Togo: L'opposition jugera sur pièces

29 Septembre 2020

La nomination de Victoire Tomegah-Dogbé au poste de Premier ministre a été plutôt bien accueillie par une partie de la classe politique.

L'opposition parlementaire salue la promotion du genre sans se prononcer directement sur le choix du titulaire.

D'autres leaders de l'opposition dénoncent une 'instrumentalisation'.

C'est le cas de Brigitte Adjamagbo-Johnson, secrétaire générale de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA).

'C'est la participation des femmes au service d'une dictature. Ce qui est contraire à la vision que nous avons de l'implication des femmes en politique; nous qui nous battons pour ce droit. C'est une fuite en avant', a-t-elle déclaré mardi.

Les autres responsables de l'opposition ne se sont pas encore prononcés pour le moment.

Lors de sa prise de fonction hier, Mme Tomegah-Dogbé a souhaiter instaurer un climat d'ouverture et de dialogue avec le plus grand nombre. L'avenir dira si son appel sera entendu.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.