Angola: La malnutrition fait plus de 100 morts à Bié

Cuito — 144 enfants sont morts au premier semestre de cette année, victimes de malnutrition, dans dix dispensaires de la province de Bié, un mort de plus par rapport au premier semestre de 2019.

Durant le premier semestre de cette année, la province de Bié a enregistré 1 939 nouveaux cas, soit 640 de plus qu'en 2019. Sur ce nombre, plus de 1 700 enfants se sont rétablis.

Les municipalités de Cuito et Andulo menent les statistiques, a fait savoir lundi la superviseure provinciale du programme de nutrition de Bié, Edna Mendonça.

Selon elle, les principales causes de la maladie sont: le sevrage précoce, le manque de nourriture dans certaines familles et les maladies prolongées (paludisme, anémie, VIH / SIDA, tuberculose, diarrhée et autres).

En 2019, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a fait don de 1481 boîtes de lait thérapeutique et autres produits de lutte contre la malnutrition aux autorités de Bié, afin de remédier à la situation.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.