Sénégal: Conférence virtuelle sur des "solutions innovantes" de lutte contre le terrorisme

Dakar — Timbuktu Institut organise, mercredi à 15h, une conférence virtuelle régionale sur le thème : "Justice et lutte contre le terrorisme : quelles solutions innovantes en dehors de la répression".

Ce webinaire initié en partenariat avec le Bureau régional pour la promotion de l'Etat de droit de la Fondation Konrad Adenauer vise à amorcer une réflexion sur les solutions alternatives au tout-répressif et aux stratégies strictement sécuritaires, indique un communiqué parvenu à l'APS.

La rencontre prendra le format d'une discussion ouverte entre acteurs et organisations impliqués dans la prévention de l'extrémisme violent et d'autres de la chaîne pénale dans leur diversité, y lit-on.

Cette visioconférence accueille exceptionnellement la participation, entre autres, de Diego García-Sayán, rapporteur spécial des Nations Unies sur l'indépendance des juges et des avocats, Dr. Bakary Sambe, directeur du Timbuktu Institute, la magistrate sénégalaise, Coura Mbissane Diouf Diop et de Mahamadou Lawaly Dan Dano, ancien Gouverneur de Diffa au Niger, fait- on savoir.

"En effet, de plus en plus, les acteurs de la justice prennent en compte la dimension préventive mais se heurtent, parfois, à un déficit de capacités d'abord dans la compréhension du phénomène de l'extrémisme violent mais aussi sur sa prise en charge en amont", indiquent les rédacteurs du communiqué.

Ils font noter que ce "webinaire régional vise à instaurer des échanges plus soutenus avec des experts et praticiens de terrain en matière de prévention de l'extrémisme violent permettant une meilleure approche intégrant des solutions alternatives".

Il s'agira également, lors de cette session, de discuter d'expériences de réintégration d'ex-combattants terroristes dans la région de même que des enjeux de la justice transitionnelle notamment dans les zones longuement affectées par le terrorisme.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.