Angola: Movicel revoit le tarif des plans mensuels

Luanda — Movicel, compagnie de téléphonie sans fil, opérant en Angola, a décidé lundi de réajuster le tarif des plans mensuels, dès le 1er octobre 2020.

Ces derniers jours, les clients de Movicel se sont manifestés, via facebook, contre l'augmentation du tarif des Plans mensuels annoncé le 15 septembre dernier.

C'est ainsi que les Plans "Takuia" et "Kargas" ont connu une révision aussi bien en matière de minutes que de prix, dans le cadre de réaménagement de l'entreprise, qui justifie la nécessité d'améliorer le réseau.

Actuellement, une recharge téléphonique de 30 jours coûte 10.000 kwanzas, contre 2.200, 3.900 et 7.400 kwanzas des plans Takuia et Kargas, respectivement.

Le plan Takuia, le moins cher, avec une validité de trois jours, et qui offrait 30 minutes d'unité de voix pour la Movicel, et 10 minutes pour d'autres réseaux, coûte à présent 500 kwanzas, avec une réduction de 20 minutes pour le même réseau, et de cinq minutes pour d'autres réseaux.

Le plan "Karga Leger", qui coûtait 850 kwanzas, est monté à 1500 kwanzas, pour une durée de sept jours, tandis que le plan "Karga Nice", dont la valeur était de 2.200 kwnzas, pour 30 jours, a baissé à 2.000 kwanzas, avec réduction.

Le plan "Karga Tudo", au prix de 3.900 kwanzas, et valable pour 30 jours, bénéficiait de 750 minutes pour le réseau Movicel, et de 80 minutes pour d'autres réseaux, et d'un IGB sur Internet.

Dans le nouveau tarif, ce prix a baissé à 3.500 kwanzas, avec 15 jours de moins, et 100 minutes pour le même réseau, et 15 minutes pour d'autres réseaux.

Enfin, le plan "Karga Bwe", d'une durée de 30 jours, et qui coûtait jusqu'ici 740 kwanzas, est monté à 10.400 kwanzas, avec seulement 350 minutes pour le même opérateur, contre 1.600 minutes pour le réseau Movicel, et 50 minutes pour d'autre réseau, antérieurement, et avec un GB d'Internet.

"En raison des réclamations des usagers, nous nous sommes réunis pour procéder au réajustement du tarif des plans Karga Leve, Nice et Karga Tudo, à compter du 1er octobre", a affirmé à l'Angop l'adjoint au directeur-général de la Movicel.

Hélquio Vieira Dias a ajouté que "dans le cadre des réclamations des usagers, la Movicel a décidé de faire un réajustement des trois plans les plus consommés".

En dépit de la dévaluation profonde de la monnaie, la Movicel n'a pas procédé au réajustement du tarif en fonction de la fluctuation de change, mais plutôt en fonction des investissements réalisés en vue d'améliorer la qualité de son réseau, a-t-il ajouté.

Actuellement, la compagnie contrôle près de deux millions des usagers de téléphonie sans fil branchés sur le réseau Movicel.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.