Maroc: Nayef Aguerd, adaptation express

29 Septembre 2020

Pendant que son précédent club patauge dans les eaux profondes et troubles de la Ligue 1, Nayef Aguerd en atteint le sommet.Transfuge du Dijon FC (20ème) pour moins de 5 millions d'euros, l'international marocain a mis tout le monde d'accord dès son arrivée au Stade Rennais.

Un temps considéré comme un défenseur central de complément, le gaucher a su se faire une place dans le onze du leader du championnat de France. Aujourd'hui, pour son entraîneur, Julian Stéphan, et la cellule de recrutement, plus question de trouver un défenseur central titulaire,mais plutôt un complément capable de soulager un axe défensif très performant qui aura fort à faire cette année avec un calendrier embouteillé par la Ligue des champions. En inscrivant son second but de la saison, de la tête, lors de la victoire des siens en déplacement chez les Verts de Saint-Etienne, Nayef Aguerd a prouvé qu'il était un titulaire en puissance et avait plusieurs cordes à son arc.

Une prestation qui, en plus de valider les bons choix de recrutement de Rennes, lui a valu de figurer dans l'équipe type de la semaine établie parle quotidien sportif de référence «L'équipe», grâce notamment à une note de 7 récoltée suite à sa performance de haute volée (1 but, 90% de passes réussies, 75% de duels aériens gagnés). Intraitable dans le Chaudron en défense, son capitaine et partenaire dans l'axe Damien Da Silva a confié en zone mixte tout le bien qu'il pensait d'Aguerd : «Nayef est quelqu'un d'ouvert. On a beaucoup échangé à son arrivée. Il a joué directement parce qu'il avait la qualité pour le faire.

Il le montre à chaque match. Notre association fonctionne, mais on va encore progresser». Effectivement, il n'a pas fallu bien longtemps au natif de Kénitra pour trouver ses marques et se sentir comme chez lui en Bretagne. Une adaptation express et surtout une envie d'aller toujours plus loin qui n'ont pas échappé à son entraîneur. «C'est un joueur qu'on a beaucoup suivi, qu'on souhaitait ardemment également, qu'on pensait complémentaire de Damien (Da Silva)», avait récemment expliqué Julian Stéphan en conférence de presse. Puis d'ajouter:«J'aime beaucoup à la fois son ambition et son calme.

C'est quelqu'un qui a un caractère affirmé et ça se voit sur le terrain, il est engagé, il n'a pas peur de prendre ses responsabilités. C'est aussi quelqu'un de cérébral, dans l'échange, on a du feed-back permanent avec la volonté de progresser». Le tableau dépeint à la fois par son coach et son coéquipier présage d'un avenir radieux pour l'ex-défenseur du FUS. Son âge (24 ans) combiné à ses performances XXL risquent tôt ou tard d'attirer les radars des plus prestigieux clubs du Vieux Continent.

D'autant que la Ligue des champions lui fournira une occasion de briller aux yeux du monde et surtout étirer sa progression encore plus haut. Toujours plus haut.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.