Congo-Brazzaville: Fiscalité - Une application en vue, pour mieux contrôler la TVA

La République du Congo envisage d'installer un système de facturation électronique via une machine, un système qui permettra aux agents des impôts de disposer des informations nécessaires pour le contrôle des déclarations fiscales souscrites, notamment celles de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA).

La société Serbe, Incodev, recrutée pour la mise sur pied de ce projet a présenté ledit projet le 29 septembre à Brazzaville en présence du ministre des Finances et du Budget, Calixte Nganongo.

« Le système de facturation électronique est très important pour la comptabilité, la traçabilité et la taxe sur la valeur ajoutée. Il sera bénéfique aussi bien pour l'administration fiscale que pour les contribuables ainsi que les consommateurs », a expliqué l'expert consultant à Incodev, Emmy Mbera, poursuivant qu'au lieu d'utiliser le facturier papier, les grands contribuables, acteurs du secteur formel et informel utiliseront une machine lors des transactions.

Quant à son importance pour l'administration fiscale, le chef de projet E.taxe, Lambert Ifoko, a indiqué : « le projet qui vient d'être présenté permettra à l'administration fiscale d'avoir la maîtrise du chiffre d'affaires composé des ventes. C'est un moyen pour des agents des impôts de disposer des informations nécessaires au contrôle des déclarations fiscales souscrites. »

Autrement, a-t-il poursuivi, ce système permettra à E.taxe de se doter des informations capables de s'assurer si les déclarations faites par les contribuables correspondent aux données que la machine met à leur disposition.

« La recherche de la transparence est à la base de toutes ces réformes. L'administration fiscale définira les spécificités des machines. Et, il reviendra aux fournisseurs de s'y conformer », a conclu Lambert Ifoko.

Pour un meilleur contrôle des recettes de l'Etat, le ministère des Finances a mis en place le système de gestion des finances publiques dans lequel sont incluses plusieurs applications visant à sécuriser les deniers publics.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.