Congo-Brazzaville: Conseil départemental et municipal - Un budget supplémentaire de plus de 20 milliards francs CFA

L'assemblée locale de Pointe-Noire a adopté le budget supplémentaire exercice 2020 qui s'équilibre en recettes et en dépenses à la somme de vingt milliards cinq cent seize millions quatre cent trente-huit mille huit cent quarante-quatre francs CFA (20.516.438.844 FCFA).

Le budget primitif, adopté dans un contexte de crise économique consécutive à la baisse drastique des cours du pétrole, n'a pu s'exécuter normalement à cause des effets conjugués de la crise sanitaire du coronavirus (covid-19) qui a perturbé gravement les équilibres macro- économiques.

L'Etat ayant consenti un appui budgétaire supplémentaire de deux milliards de francs CFA, en plus de celui de quatre milliards de francs CFA, le conseil départemental et municipal de Pointe-Noire a été amené à élaborer un budget supplémentaire.

Ainsi, lors de la dixième session ordinaire dite administrative, les élus locaux ont adopté, à l'unanimité avec amendements, le budget supplémentaire du conseil exercice 2020.

Ce budget s'équilibre en recettes et en dépenses à la somme de vingt milliards cinq cent seize millions quatre cent trente-huit mille huit cent quarante-quatre francs CFA contre vingt et un milliards neuf cent millions francs CFA, soit une baisse de 6,32% par rapport au budget primitif.

Clôturant la session, le député-maire de la ville de Pointe-Noire, Jean François Kando, a exprimé sa reconnaissance au président de la République, Denis Sassou N'Guesso pour l'appui budgétaire supplémentaire alloué à la ville océane. « Cette enveloppe va nous permettre de poursuivre les travaux d'amélioration des voiries urbaines pour le plus grand bien de nos populations», a-t-il dit.

Pointe-Noire, une ville en plein chantier

Depuis un certain temps, le conseil départemental et municipal a initié de nombreux chantiers à travers la ville, et ces chantiers une fois finis, vont non seulement changer la physionomie de la capitale économique, mais également améliorer les conditions de vie des populations.

« Nous pouvons dire sans risque d'être contredit que la ville est vraiment en chantier et cela n'a pour objectifs que la satisfaction et l'amélioration des conditions de vie de nos concitoyennes et concitoyens », a Jean François Kando, lors d'une visite de chantiers. Il a demandé aux maires d'arrondissements de veiller à l'entretien des collecteurs de la ville en cette période de pluies.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.