Egypte: Le pays déplore la mort de l'émir du Koweït

L'Egypte a déploré la disparition de l'émir du Koweït, cheikh Sabah Al-Jaber al-Sabah, décédé aujourd'hui,29 sep.

La République arabe d'Egypte regrette la mort de son excellence, l'émir de l'Etat du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmed Al-Sabah, qui s'est éteint aujourd'hui. La nation arabo-islamique a perdu un grand leader hors du commun dont la vie est emplie de dons et d'exploits au service de son peuple, de la nation et de ses causes, selon un communiqué sur le compte officiel du porte-parole de la présidence sur les réseaux sociaux.

L'Egypte se souvient avec reconnaissance et égards les positions fraternelles de l'émir Sabah, son empreinte éminente dans l'essor du Koweït et des nations arabe et islamique; il était un leader avisé qui a voué sa vie au service de son peuple, de sa nation et de toute l'humanité; ses réalisations resteront gravées dans les esprits et en fera à jamais un modèle à suivre dans le leadership et le don, ajoute le communiqué.

Le président Abdel Fattah Al-Sissi déplore un frère et un ami cher et exprime, au nom de l'Egypte, ses sincères condoléances à sa famille et au peuple koweïtien, souhaitant que le Koweït poursuive la voie du progrès et de la prospérité et continue à défendre les causes de l'arabité et de l'Islam, souligne le communiqué.

A La Une: Egypte

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.