Sénégal: Les partenaires techniques et financiers soutiennent les priorités exprimés dans le PAP2A

L'ambassadeur de l'Union européenne au Sénégal, Irène Mingasson a participé ce mardi 29 septembre 2020, au Conseil présidentiel consacré au Programme d'actions prioritaires ajusté et accéléré (PAP2A).

Parlant au nom du Groupe élargi de coordination et de concertation des Partenaires au développement du Sénégal, elle a réaffirmé l'engagement des partenaires pour la mise en œuvre du PAP2A.

«Les partenaires vous renouvellent ainsi qu'à votre Gouvernement leurs félicitations pour les orientations fortes de relance de l'économie sénégalaise, déclinées dans lePAP2A du PSE et vous remercient de les associer à cette réflexion », a déclaré Mme Mingasson.

«Nous soutenons les priorités exprimées dans le PAP 2 (2019-2023) et le PAP 2A et nous nous réjouissons de l'opportunité de remettre l'emphase sur une relance économique et un développement social accrus », a ajouté l'ambassadeur de l'Ue.

Elle précise avoir transmis un mémorandum consolidé au ministère de l'Economie, du Plan et de la Coopération assorti de recommandations que nous espérons utiles.

Selon elle, les partenaires encouragent les efforts du gouvernement pour mettre en place un système de protection sociale qui renforce la résilience des personnes vulnérables face aux chocs. A ce titre, les partenaires soutiennent l'institutionnalisation du Registre national unifié (Rnu) et du Programme des bourses familiales.

Les partenaires plaident également pour une priorité aux secteurs de l'éducation et de la formation, qui ont été durement touchés par les effets de la pandémie, en veillant particulièrement à l'égalité entre filles et garçons.

Dans la même dynamique, les partenaires encouragent le gouvernement à intensifier les mesures de réforme à cet égard, avec pour objectif de rendre les collectivités territoriales plus autonomes sur le plan financier et mieux à même de répondre aux besoins de leurs communautés.

«Les partenaires au développement, qui ont des interactions fréquentes avec les acteurs du secteur privé, sont disposés à faciliter ,par une combinaison d'instruments financiers, la mobilisation du secteur privé national et international afin d'accompagner les projets structurants à travers des partenariats public-privé féconds », affirme Irène Mingasson.

Ils encouragent également le gouvernement dans ses efforts soutenus sur les autres réformes clés de gouvernance, telles que la réforme de l'administration publique et la lutte contre la corruption.

Enfin, pour une meilleure cohérence avec les initiatives internationales et régionales, les partenaires rappellent l'importance d'aligner les actions du PAP2A aux Odd pour assurer qu'à l'horizon 2030, autrement dit dans les dix années à venir, ils soient atteints.

A La Une: Sénégal

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.