Cote d'Ivoire: Nouveau Code des marchés publics et budget-programmes - Les acteurs des cellules de passation renforcent leurs capacités

29 Septembre 2020

Les responsables des Cellules de passation des marchés publics des administrations publiques ainsi que leurs collaborateurs étaient en séminaire du 23 au 25 septembre à Grand Bassam. Objectif, leur donner les outils nécessaires pour une meilleure appropriation des dispositions du Code des marchés publics et du budget-programmes.

Organisée par l'Autorité nationale de régulation des marchés publics (Anrmp), en collaboration avec la Direction des marchés publics (Dmp), le séminaire avait pour thème : « Procédures de passation, de contrôle et de régulation des marchés publics prescrites par le Code des marchés publics de 2019 dans le contexte du budget-programmes ».

Justifiant l'opportunité de la formation, Coulibaly Yacouba Pénagnaba, président de l'Anrmp a déclaré : « Le secteur de la commande publique est dynamique. Il enregistre régulièrement des mutations.

A cet effet, la Côte d'Ivoire s'est dotée en 2018, d'une nouvelle loi régissant l'organe de régulation d'un nouveau et en 2019, d'un Code des marchés publics avec d'importantes innovations au niveau de la passation, du contrôle et de la régulation des marchés publics.

Il était donc primordial de procéder à l'internalisation de ces innovations par ces acteurs de l'administration qui sont en première ligne de la commande publique ».

Et d'ajouter : « Notre pays, depuis le mois de janvier dernier, a revu son mode de gestion budgétaire, passant du budget de moyens au budget-programmes. Il était donc important de renforcer les capacités des acteurs des services opérationnels, notamment sur les implications de cette réforme sur la gestion des procédures de marchés publics.

Au terme de cette formation, les bénéficiaires devraient être mieux outillés dans l'exercice de leur fonction de passation de marchés au sein de leurs administrations respectives. »

L'Anrmp est le régulateur des marchés publics en Côte d'Ivoire. Elle a notamment pour missions de définir la stratégie nationale en matière de formation, de statuer sur les différends ou litiges entre une autorité contractante et un acteur public ou privé nés à l'occasion de la passation et du contrôle de la commande publique dans les conditions prévues par le Code des marchés publics et le décret n°2018-358 du 29 mars 2018 déterminant les règles relatives aux contrats de Partenariats Public-Privé.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.